AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Si proches et si éloignées, histoire d’une fratrie déchirée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Melynn
Flodeur pas beau ! Booooo !
avatar

Nombre de messages : 409
Localisation : Darnassus
Date d'inscription : 03/05/2005

MessageSujet: Si proches et si éloignées, histoire d’une fratrie déchirée   Dim 17 Juil à 2:20

Si proches et si éloignées, histoire d’une fratrie déchirée – Acte 1

A peine rentrée de son voyage, le cœur serré par la disparition d’ Audréanna et de l’émoi de ses amis, (voir « Une bouteille à la mer ») Melynn tente d’organiser ses pensées…

Perchée sur une branche de l’arbre monde elle songe a tout ce périple tout ces efforts … pour rien … elle n’avait rien dit a ses amis du clan LunArgent sur le but de son voyage.


_____________________________________________


Depuis sa plus tendre enfance Melynn savait que malgré le lien d’amour éternel qui les liait a elle, Radnaal et Nadyia Maneweaver n’étaient pas ses vrai parent, ce ne fut donc pas une surprise pour elle quand à dix ans elle appris de la bouche de ses parents de cœur qu’ils l’avaient recueillie toute jeune, âgée d’a peine 2 ans.

Tout ce que ses parents, simples chasseurs résidants à l'époque dans la foret des étendues sauvages de Feralas, purent lui apprendre de son passé était insuffisant pour elle : Ils lui avaient expliqué qu’ils l’avait recueillie a la suite du naufrage d’une navette entre Auberdine et l'ile du bastion des Feathermoon ayant coûté la vie a de nombreux Elfes. Un couffin d’osier était arrivé s’échouer sur les rivages de Feralas, nombreux furent ceux qui se demandèrent comment un nourrisson elfe avait pu traverser un orage qui avait emporté un fier navire.

Toujours est-il que ce trajet maritime était si banal aux yeux de tous, que personne n’avait fait attention aux personnes qui avait embarqué sur le bateau qui n’était jamais arrivé à bon port.

C’est pourquoi emprunt d’un grande tristesse, son père adoptif avoua à Melynn : « Je craint que tu ne puise jamais découvrir l’identité des tes vrais parents, nous … nous sommes désolés. »

Nadyia, sa mère adoptive ajouta : « Sache que ta maison est ici, je comprend ton besoin de retrouver tes parents, mais c’est une cause désespérée, ne passe pas ta vie a poursuivre des fantômes. »

La jeune Melynn, les larmes aux yeux sauta dans les bras de Nadyia et dit : « C’est vous mes parents, mes VRAIS parents ! Puis elle éclata en sanglot »

_____________________________________________


En grandissant, entourée de l’amour de ses parents dans la quiétude de la foret de Feralas, la jeune elfe tenu compte du conseil de sa mère, elle accepta l’idée qu’elle ne saurait jamais le nom de ses parents : « Quelle importance » se disait-elle « j’ai bien assez de deux parents qui m’aiment » … cependant, quelque chose d’autre hantait Melynn.

Elle ne se rappelait pas d’un visage, ou d’un nom… cela, en fin de compte l’avait plutôt aidé a accepter le vide du a l’absence de réponse sur l’identité de ses géniteurs. Mais encore une fois, c’était quelque chose d’autre qui hantait Melynn .

Etait-ce un fantasme ou une réalité, parmi les bribes de souvenirs qu’il lui restait de sa petite enfance, elle entendait ces mots « … ta sœur … ». L’imaginait elle ou avait elle vraiment eu une sœur ?

Durant des années Melynn se raisonna : « Quand bien même j’aurais eu une sœur, pourquoi aurait telle aussi survécu au naufrage … on l’aurait retrouvé également sur le rivage si tel avait été le cas … Non ! Je n’ai jamais eu de sœur ou du moins … je n’en ai plus ! »


_____________________________________________


Cependant, dernièrement, l’elfe pris conscience que ce doute la hanterait toute sa vie… Elle devait en avoir le cœur net ! C’est pourquoi sans même le dire a ses amis Melynn partit durant de longues semaines à la recherche de son passé, sans aucun indice, aucune piste a suivre… si ce n’est cet étrange tatouage aux creux de sa cuisse gauche : Un croissant de lune bleuté.

Elle parti alors enquêter aux alentours de Feralas et de Sombrivage, Explora les fonds marin en quête d’indices peu probables sur des épaves rongées par le temps et les marées, puis elle étendit son investigation sur tout les rivages de Kalimdor … même les plus hostiles …

… mais pas une piste, pas un indice : Rien.

Attristée Melynn rentra bredouille prête à accepter la fatalité : son passé avait été balayé par l’orage en même temps que ce maudit bateau.

Melynn


Dernière édition par le Ven 27 Jan à 5:18, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://clan-lunargent.forumactif.com/viewtopic.forum?t=98
Feare
MACHISTADOR
avatar

Nombre de messages : 1370
Date d'inscription : 30/04/2005

MessageSujet: Re: Si proches et si éloignées, histoire d’une fratrie déchirée   Dim 17 Juil à 3:19

Le soleil se couche sur Booty Bay.

Booty Bay ville au milles senteurs qui feraient fuir un troll.

Un elfe descend du bateau.
Les bottes de Feare produisent un bruit sourd sur les docks.
Son pas est lourd par le poids de son armure mais aussi à cause de la lassitude et la fatigue.

Il avance lentement tête baisée.
Soudain il relève la tête, il pense avoir reconnu un visage familier.
Il murmure : "Melynn ?"

Il se dirige vers la belle elfe mais s'arrête bientôt.
Ce n'est pas Melynn ... le retour de la fatigue ne se fait pas attendre.

"Journée pourrie !"

"Bon une bouteille ou deux à la taverne du loup de mer et au lit !"


Une dizaine de bouteille plus tard nous retrouvons Feare attablé à l'auberge.
Il s'amuse en regardant les cogneurs vider les ivrognes bagarreurs.

Soudain ses sens sont en alerte ... une elfe entre dans la pièce
(oui Feare est équipé d'un radar qui ne marche pas que sur le mithril ^^)

Il s'agit de l'elfe qui ressemble à Melynn.

Elle questionne l'aubergiste à propos d'une elfe portant un tatouage.

Ne pouvant résisté Feare lui demande de quel tatouage il s'agit.

Aussitôt l'elfe lui colle une fesse douce et ferme sous le nez !

Ce qui en temps normal l’aurait ravit mais …

Feare blêmit ... le tatouage est semblable à celui qu'il a observé sur le fesse de Melynn
pendant qu'elle dansait sur la table après le concours de pêche.
(hé oui ! je n'oublie jamais une fesse ^^)

Feare demande le nom de l'elfe.

"Je m"appelle Aldérande
J'ai entendu parlé d'une elfe portant le même tatouage
Et je de bonne raison de croire que cette elfe est ma sœur."

Feare saisit la bouteille, boit, fait signe à Aldérande de prendre une chaise, et dit :

"Je connais vôtre sœur. C'est une LunArgent, comme moi."

_________________
Feare El machistador !
Alias "Le guerrier au chapeau".

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melynn
Flodeur pas beau ! Booooo !
avatar

Nombre de messages : 409
Localisation : Darnassus
Date d'inscription : 03/05/2005

MessageSujet: Re: Si proches et si éloignées, histoire d’une fratrie déchirée   Dim 17 Juil à 6:37

Si proches et si éloignées, histoire d’une fratrie déchirée – les retrouvailles

Aldérande questionna longuement Feare, elle avait suivi tellement de fausses pistes que son espoir de retrouver sa sœur vivante s’amenuisait. Contrairement à Melynn, elle savait avec certitude qu’elle avait une sœur.

Une fois qu’elle eut épuisée toute idée de questions, elle se rendit à l’évidence : « Ce Feare me dit la vérité ! J’en suis convaincue ! Je ne sais pas ce qu’est un « LunArgent » Mais je crois bien avoir retrouvé ma sœur ! ». Débordée d’émotion, elle se mit à pleurer sur l’épaule puissante de l’elfe.

Sur ce, Feare proposa à Aldérande de l’emmener à la Taverne de Bruuk : le quartier général du Clan LunArgent en Ironforge, connaissant le penchant de Melynn pour le fameux grog à la cerise du tavernier et ayant ouï dire qu’elle rentrait d’un long voyage, il expliqua que son amie devait sûrement se trouver là-bas. Aldérande accepta sans hésitation et ils partirent sur le champ.

_________________________________________________


Pendant le trajet, seule, Aldérande était la proie de ses émotions, tout se chamboulait dans sa tête. Apres toutes ces années de recherches, elle allait enfin retrouver sa sœur elle n’arrivait pas a y croire. Aldérande est le genre d’elfe qui croit ce qu’elle voit, toutes ces années de recherche désespérées l’avaient forgée ainsi.

_________________________________________________


Arrivés à Ironforge, ils se dirigèrent avec un empressement non dissimulé vers la Taverne de Bruuk. Aldérande fut surprise de trouver une elfe, manifestement saoule, dénudée, endormie sur la table de la taverne. Feare fut moins surpris et afficha ce sourire séducteur en coin dont lui seul a le secret.

- On perçu comme un éclair dans les yeux d’Aldérande. –

Feare lui murmura « Vous voyez ce tatouage ? ». Aldérande … bafouillant lui répondit simplement « Oui … » puis « Vous aviez Raison … ». Feare secoua Melynn pour la réveiller … elle grommela puis s’assis sur la table.

« Hou... J’en tient une bonne la hihi … Bonsoir madame … hic ! …. Feare... encore une te tes conquêtes ... ? hihi … Hic ! » La jeune elfe était manifestement complètement saoule … A l’avis général ils partirent vers le bassin de la Garde Mystique. Malgré la fraîcheur de l’eau Melynn mis un bon moment avant de reprendre ses esprits. Elle sorti de l’eau et se rhabilla.

__________________________________________________

Gênée de la situation dans laquelle on l’avait trouvée Melynn salua Feare et l’elfe qui l’accompagnait, ce qu’elle n’avait pas eu la décence de faire dans l’état ou elle se trouvait.
Son ami et l’elfe qui lui était pour l’instant inconnue lui expliquèrent brièvement et sincèrement que ce n’était rien, qu’eux aussi s’abandonnait parfois dans la fange d’un bonne Taverne pour fuir leurs problèmes un instant.

Alors, il y eu un long silence, des échanges de regards, mélangés de surprise et d’interrogations. Feare ne voulant pas s’immiscer dans cet instant crucial de la vie des deux sœurs, il s’arracha aux charmes des deux jeunes elfes et s’éclipsa discrètement après les avoir poliment saluées.

Les deux elfes se fixèrent quelques instants avant de prononcer un mot.

« Melynn, si Feare m’a conduit a vous c’est parce que je lui en ait fait la demande… je me nomme Aldérande »
« Enchantée Aldérande », Melynn sourit, comme a son habitude.
« Vous portez un tatouage particulier non … ? »
Melynn resta bouche bée … elle commençait a comprendre … sans vouloir encore y croire…
Elle répondit timidement « Oui … »
Aldérande ajouta : « Au creux de la cuisse gauche … un croissant de lune … comme celui-ci » elle montra le tatouage sur sa cuisse a Melynn.

Melynn n’avait plus de doute c’était elle ! Sa sœur ! Elle avait passée des semaines à la chercher et c’est à son retour, bredouille, alors qu’elle est dans un état déplorable que son ami Feare, lui apporte sa raison de vivre sur un plateau d’argent !

Complètement submergée par l’émotion Melynn n’arrivait presque plus a parler. Elle bredouilla :

« Aldérande … vous ... vous êtes …? »

Les deux sœurs étaient prêtes à éclater en sanglots.

« Votre sœur … »

« Oui … »


Melynn pris sa sœur dans ses bras, elles se seraient l’une contre l’autre des larmes de joie perlant sur la peau fines de leurs joues rosies par l’émotion.

« Nous étions si proches et si éloignées a la fois ... »
« Cela fait si longtemps que je te cherchait »
« Tant de temps perdu, tant de choses à se dire, ma sœur ! »
« Je ne sais pas par ou commencer j’ai tant a te dire »
« J’avait si peur ne pas te retrouver en vie »
« Je n’était même pas sure de ton existence »
« Maintenant que je t’ai retrouvée plus rien ne pourra nous séparer »

Les émotions les plus intenses se mélangeait dans leurs consciences … elles étaient seules à cet instant … comme dans une autre dimension … la leur … loin du reste du monde et de leur souffrance passée.

Elles se relevèrent, Melynn prie encore une fois Aldérande dans ses bras, les deux sœurs épuisées, éclatèrent en sanglots, elle restèrent ainsi de longues minutes, serrées l’une contre l’autre, aux abords du bassin de la Garde Mystique d’Ironforge.

______________________________________


Elles décidèrent d’aller s’installer confortablement dans la Taverne de Bruuk pour pouvoir apprendre à se connaître …. Elles n’étaient pas ensemble depuis deux minutes que leur amour mutuel dépassait déjà tout entendement.

- Les deux sœurs s’assirent et commencèrent à se raconter leurs vies -



Melynn


Dernière édition par le Ven 27 Jan à 5:28, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://clan-lunargent.forumactif.com/viewtopic.forum?t=98
Elûna
Pas floodeuse ^^
avatar

Nombre de messages : 186
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 30/04/2005

MessageSujet: Re: Si proches et si éloignées, histoire d’une fratrie déchirée   Dim 17 Juil à 10:29

Seule....oui......
Elûna assistait a la scène......appuyer sur l'un des piliers du bassin de la garde Mystique....
Comme d'habitude personne ne l'avait remarquer.... sa dissimulation été devenue un don naturel.......
Elle avait vue Feare arriver, a son habitude, il essayer de séduire toute les belles filles de la cité d'Iron Forge, et cette fois il était accompagner d'une jeune elfe, ce qui n'etait pas inabituel, pour un séducteur pareil......
Elûna avait observer la scéne de la taverne et tout se qui suivit.....
Le Destin est quelque chose d'étrange tout de même....
Enfin...une chose positive dans la cité des nains, et qui tranche avec le quotidien.....
D'un pas leste, Elûna partit en direction des portes d'Iron Forge.....

ELÛNA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melynn
Flodeur pas beau ! Booooo !
avatar

Nombre de messages : 409
Localisation : Darnassus
Date d'inscription : 03/05/2005

MessageSujet: Re: Si proches et si éloignées, histoire d’une fratrie déchirée   Ven 27 Jan à 5:25

(J'ai revu ce post qui constitue le gros du Background de Melynn, j'ai viré des inchohérences par rapport au background du jeu que je ne connaissait pas tres bien a l'époque .... hé ... c'est que c'est tout un monde ^^ j'avait appris trop tard que Teldrassil avait poussé il y a quatre ans, et donc que Melynn ne pouvait pas trop avoir grandi dessus ... entres autres problemes ^^)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://clan-lunargent.forumactif.com/viewtopic.forum?t=98
Gwenndäelle
Membre qui prend des vitamines
avatar

Nombre de messages : 64
Date d'inscription : 03/01/2006

MessageSujet: Re: Si proches et si éloignées, histoire d’une fratrie déchirée   Ven 27 Jan à 15:12

Le temps... N'efface rien...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Si proches et si éloignées, histoire d’une fratrie déchirée   

Revenir en haut Aller en bas
 
Si proches et si éloignées, histoire d’une fratrie déchirée
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La fausse histoire d'un vrai menteur.
» [Kamy]L'histoire d'un Crâ...
» L'histoire de Dietrich de la famille Hohenloe
» Le Foot en LR une longue histoire : aujourd hui l AS BEZIERS
» Liqueur panda de brume; histoire, description et questions

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Partie publique :: La taverne de Bruuk-
Sauter vers: