AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Spectres de Lamelune: Disparition

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
gardhran
Flodeur pas beau ! Booooo !
avatar

Nombre de messages : 1471
Localisation : Dijon
Date d'inscription : 02/05/2005

MessageSujet: Spectres de Lamelune: Disparition   Mar 4 Avr à 6:38

Faim, fatigue, douleur…

S’affrontant sous son crâne, les trois sensations semblaient lutter pour savoir laquelle était la plus puissante, réduisant a néant toutes celles qui auraient pu tenter de se faire une place dans l’esprit torturé du druide.

Le regard perdu dans le vague, il gisait affalé contre un arbre, au milieu d’une grande tache sombre qui donnait l’impression de ne pas vouloir renoncer a s’étendre.
Sa capuche, une fois n’était pas coutume, reposant sur ses épaules, laissait apparaître un visage recouvert de sanglantes coupures, à la pâleur effrayante, au point qu’on pouvait se demander s’il n’allait pas disparaître, comme l’ombre d’un être anéanti.
Son front s’ornait de deux bois, dont l’un avait visiblement été brisé par un coup vicieusement porté.

Un vague sentiment parvint à se frayer un chemin, atteignant furtivement les pensées du druide, comme une bouée jetée dans un océan déchaîné, a laquelle il s’accrocha de son mieux.

« Tu ne peux pas rester la. Lèves toi. Bouges ! »

Faisant appel a toute sa volonté, l’elfe parvint a se redresser en s’appuyant contre l’arbre, non sans s’arracher un gémissement de douleur.
Plus un assemblage de membres en mouvement qu’une personne marchant, il entreprit de reprendre sa route, boitant tant bien que mal sans trop savoir où il devait aller.

De grandes estafilades couvraient son corps, laissant sa vie s’écouler sur le sol en sombres taches, trop larges et trop nombreuses pour ne pas en être inquiétantes.

Quelques dizaines de mètres plus loin, douleur, fatigue, faim, reprirent le dessus, engloutissant sous d’énormes vagues cette bouée de conscience a laquelle s’accrochait l’elfe.
Ses jambes cèdant brutalement, le druide s’écrasa douloureusement au sol, avant de sombrer dans l’inconscience, baigné dans la chaleur pas véritablement réconfortante de son propre sang qui s’écoulait.


Dernière édition par le Jeu 15 Juin à 16:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fany
Flodeur pas beau ! Booooo !
avatar

Nombre de messages : 227
Date d'inscription : 05/10/2005

MessageSujet: Re: Spectres de Lamelune: Disparition   Mer 5 Avr à 14:07

6 jours peu être plus que notre druide a disparu. Le clan ce perd trop souvent dans l'inactivité dans les moments graves pourtant pour une fois il semble réagir. De petites affiches commencent à apparaître sur les murs et portes des tavernes de la région d'azeroth et dans les differentes capitales.



/HRP merci a Shaana pour la gravure Razz, dsl Gardhran pour ton nom hihi/HRP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shaana
Lady flood !
avatar

Nombre de messages : 1694
Date d'inscription : 19/06/2005

MessageSujet: Re: Spectres de Lamelune: Disparition   Mer 5 Avr à 16:28

(D'un autre coté, inverser juste 2 lettres à 5 heures du mat, apres 2 plantages de PSP, ca fait peu d'erreurs Mr. Green )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CrileLoup
Flodeur pas beau ! Booooo !


Nombre de messages : 971
Date d'inscription : 31/08/2005

MessageSujet: Re: Spectres de Lamelune: Disparition   Mer 5 Avr à 16:57

(Elle est très chouette Shaana Wink Génial Smile)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mahel
Etre vivant
avatar

Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 08/03/2006

MessageSujet: Re: Spectres de Lamelune: Disparition   Mer 5 Avr à 17:12

(Superbe affiche oui. ^^)

Il poursuivait ses recherches mais le nombre de villages et fermes isolés de la région semblaient augmenter et non diminuer au fil des jours et aucun de ceux qu'il avait pu déjà visiter n'avait vu ou entendu parler d'un elfe blessé.

Quand il était finalement revenu sur Southshore le temps d'envoyer une missive, il avait vu les petites affiches fraichement clouées au mur de l'auberge et près des gryphons.
Il en avait récupéré une. Le portrait de Gardhran n'était guère plus précis que la description qu'il en faisait mais elle prouverait, avec l'aide de son tabard, aux paysans si souvent méfiants qu'il n'était pas un coquin à l'affut d'un mauvais coup.

Bien avant l'aube il reprit sa route, se fiant aux sens de son tigre pour retrouver la piste d'où ils venaient. Il n'avait toujours pas réussi à localiser ce refuge des mages de Dalharan et quelque chose lui disait que là peut-être...



(Précision hrp, Mahel fait les recherches que je viens de vous décrire. J'ai envoyé un mp à Gardhran à ce sujet et attend sa réponse avant de les clore par un échec ou faire suivre si une nouvelle piste en ressort. Mahel poursuivra jusqu'à ce mp qui signifiera qu'il est finalement venu à bout de tous les lieux habités de la région. Cela peut prendre du temps ou être rapide, je laisse Gardhran libre d'en décider. ^^)

(J'adopte le code couleur de Souris, en bleu ce qui est rp (même pour les descriptions qui ne permettent pas toujours aux autres d'y réagir). Smile )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gardhran
Flodeur pas beau ! Booooo !
avatar

Nombre de messages : 1471
Localisation : Dijon
Date d'inscription : 02/05/2005

MessageSujet: Re: Spectres de Lamelune: Disparition   Jeu 6 Avr à 5:17

(Superbe l'affiche, Fany Very Happy )

- « Ces mines appartiennent a la cité de Southshore, vous ne pouvez pas venir donner joyeusement de grands coups de pioches, et repartir avec nos métaux. »… gna gna gna...
Tsss, j’vous jure, quelle bande d’égoïstes ces fichus nordiques !

L’humaine donna un coup de pied rageur dans une pierre qui s’envola avant d’atterrir un peu plus loin.
Assez grande, la silhouette mince de ceux qui entretiennent leur corps pour les combats, la prêtresse aux cheveux blonds marchait bruyamment au milieu de la foret, ronchonnant contre les gardes de la mine qui l’avait chassé.

Quand le nain chez qui elle se procurait les pièces de ses bombes lui avait dit que le nord regorgeait de gisements, de mines abandonnées ne demandant qu’une bonne âme pour les vider de leurs métaux, la jeune mercenaire avait préparé son sac dans la journée avant d’attraper le premier griffon qui pourrait l’emmener visiter ce « paradis ».

Sa première déception avait été de voir que, loin d’être déserts, les environs étaient pleins de mercenaires de toutes sortes, des paladins partant en croisade contre le Fléau aux nains hauts comme des tonneaux avec leur harnachement de pelles et de pioches, en passant par les aventuriers plus traditionnels, toujours en quête d’un monstre a éparpiller pour toucher quelques piécettes et un repas chaud…

Puis était arrivée l’autre déception : quoiqu’on en disait, au nord, les humains, et ces espèces de trucs qu’on lui avait expliqué être des Réprouvés (pour elle ça restait des bouts de cadavre en mouvement, mais bon), récupéraient peu a peu le contrôle de la région qu’avait envahi le Fléau, en commençant bien sur par les mines.

Quelle n’avait pas été sa déception, alors qu’elle bourrait son sac de gemmes et de minerais, quand deux gardes aux armures brillantes étaient venus poliment la mettre dehors, sous prétexte qu’elle minait dans un endroit qui appartenait a la bourgade voisine…

La tête pleine des supplices qu’elle allait faire subir au nain, elle vit voler une autre pierre, qui alla se perdre dans les buissons.

- Aglglglglglgl !

Un Murloc jaillit des fourrés en agitant furieusement une masse, une bosse grossissant sur son front indiquant l’endroit ou etait arrivée la pierre. Sautant sur la prêtresse, il lui porta un coup qu’elle évita aisément, les réflexes aiguisés par de nombreuses batailles sous les bannières de l’Alliance.

- Han ! C’pas l’moment d’embeter, tête de crapaud ! Pour la peine c’toi qui va payer pour ma journée gâchée !

Puisant dans les énergies sombres qui l’entouraient, elle envoya une sphère ténébreuse dans la direction de son assaillant, qui alla s’écraser sur son corps en lui arrachant un hurlement de douleur, puis elle entreprit de s’entourer d’un bouclier de lumière au cas ou la bête persistait à vouloir lui séparer la tête du corps.

Le Murloc donna quelques coups qui rebondirent sur la protection, observa sa masse, puis la prêtresse, puis a nouveau la masse,… avant de fuir courageusement dans les buissons.

- Eh ! R’viens par la, j’en ai pas encore finit avec toi !

Poursuivant son agresseur devenu proie, elle couru a sa poursuite, le découvrant tout sourire de l’autre coté du buisson… entouré d’une douzaine de ses semblables, dans les yeux desquels la perspective d’un bon repas se lisait sans difficulté.

- Euuuuh… houlà, z’avez vu l’heure ?! J’suis en r’tard, bonne soirée a vous, hein !

Filant aussi vite que si elle avait aperçu un gisement de thorium, elle couru a travers les bois, ne s’arrêtant pour souffler que quand plus aucune lance ne siffla a ses oreilles, et que les cris de ses poursuivants ne furent plus qu’un lointain murmure.

Epoussetant ses vêtements, l’humaine entreprit de regarder ou elle avait atterrit, tache non véritablement facilitée par son incroyable capacité a ne pas différencier un arbre d’un autre.

- Bon, euh, bah j’vais aller par la bas, au pire j’finirai bien par arriver quelq’pa….aaaaaah ! « Plaf ! »

Chutant bruyamment au sol, la prêtresse jura avant de se relever pour voir ce qui avait causé cette humiliation supplémentaire. Un éclat brillant attira son regard. Ramassant l’objet, elle le leva a la lumière pour distinguer la chose : une amulette, décorée d’un arbre d’argent sur fond bleu, qui pendait au bout d’une longue chaîne du même métal.

Fouillant le sol a la recherche d’autres richesses, elle tomba sur une paire de bottes a demi recouvertes de feuilles. Ecartant les feuilles, elle découvrit les jambes qui allaient avec, puis un torse, des bras et une tête, le tout formant une personne qui gisait avachie contre un arbre, couverte de feuillages comme si la nature elle-même avait étendu sur elle une main protectrice.

La formation de servante de la Lumière de l’humaine revenant a la surface, et s’accroupit a coté de sa trouvaille, puis entreprit d’évaluer son état.
Un elfe, d’après ce qu’elle pouvait en dire, ou plutôt en reconnaître...

De longues blessures parsemaient son corps et son visage, laissant d’échapper des filets de sang qui teintaient de façon macabre le sol aux alentours.
Seul le faible soulèvement de son torse semblait vouloir signifier qu’un peu de vie le parcourait encore.

Apposant ses mains sur le corps de l’elfe, elle y laissa couler le plus de pouvoir guérisseur qu’elle pouvait, avant de fouiller rageusement dans son sac à la recherche de bandages pour arrêter le flot de sang.

Quelques minutes après, satisfaite du résultat, elle laissa l’elfe a demi recouvert de bandages, le temps d’aller chercher du bois pour faire un peu de feu.
Une fois suffisamment de branches dans les bras, elle jeta un coup d’œil aux alentours.

- Euh, j’venais d’où, déjà… Par la peut être… ou peut être par la… raaaaah, non, j’me suis tout d’même pas encore perdue !

Donnant de grand coups dans les branches, allant d’un buisson a un autre, elle tenta de retrouver l’endroit ou elle avait laissé le blessé, avec pour seul résultat de faire fuir les animaux alentours.
Au bout d’une heure de recherche, elle déboucha au beau milieu d’une route, sous le regard a la fois surprit et méfiant d’une marchand qui passait par la, assit tranquillement a l’avant de sa carriole.

- Eh ma p’tite dame, qu’est ce donc que vous faites toute seule dans ces bois ?

- Euh, bah, en fait, j’me suis perdue… vous pouvez p’tete me dire ou j’suis ?

- A ça pour sur, z’etes a deux pas d’Dalaran! J’me suis rendu la bas vendre des objets d’la ville, les habitants du coin en raffolent, et vu l’état d’leur cité, faut avouer qu’y en ont sans doute besoin. J’ retourne à Southshore, si ça vous tente, j’peux vous prendre en passager, j’refuse jamais un peu d’compagnie, surtout dans un coin aussi gris, et puis z’avez pas l’air de faire partie d’ces brigands qu’infestent la région.

- Bah, en fait je…

Jetant un oeil à la foret qui s’assombrissait de plus en plus, elle frissonna, puis adressa un sourire hésitant au marchand.

- Pourquoi pas. En échange du voyage, j’benirai vot’maison, si ça vous tente. J’peux aussi vous fabriquer deux trois bomb… euh, deux trois objets qui vont sans aucun doute améliorer vot’quotidien !

Grimpant a coté du marchand, Simyelle jeta un dernier regard aux bois, avant que son esprit ne s’évade a nouveau vers un autre sujet. Apres tout, elle avait déjà fait tout son possible, et l’elfe devrait parvenir a s’en sortir de lui-même, a présent.

Tandis que la carriole s’éloignait, elle tendit une main a son cou, ou pendait l’amulette qu’elle avait trouvé, seule preuve que ce qu’elle venait de vivre n’appartenait pas au domaine du rêve.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shaana
Lady flood !
avatar

Nombre de messages : 1694
Date d'inscription : 19/06/2005

MessageSujet: Re: Spectres de Lamelune: Disparition   Jeu 6 Avr à 6:53

Gardhran a écrit:

- Aglglglglglgl !
lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isnarel
Flodeur pas beau ! Booooo !


Nombre de messages : 636
Date d'inscription : 13/12/2005

MessageSujet: Re: Spectres de Lamelune: Disparition   Jeu 6 Avr à 10:58

(y a pas a dire, tu fait super bien le murloc)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
KalebanStern
Membre qui prend des vitamines
avatar

Nombre de messages : 66
Date d'inscription : 24/02/2006

MessageSujet: Re: Spectres de Lamelune: Disparition   Jeu 6 Avr à 15:50

( Je me permet cette petite entorse, Gardhran me dira si celà reste plausible. Si celà s'avère être un non, le post sera retiré )


- Dis-moi, n'veu.. C'tait t'y pas un médaillon d'la même couleur qu'ta robe-là, qu'tu r'cherchait ?

L'ancien paladin s'assit en soupirant, et passa une main au dessus de la tasse brûlante.

- Ce n'est pas une robe, mon oncle, c'est un tabard..
- Boh, j'vois pô la différence.. Bref, c'oui ou c'non ?

Kaleban se passa une main sur le visage , rassemblant ses pensées. Il avait fait chercher une dénommée Symielle par tous ses contacts en ville, mais celà ne donnait pour le moment aucune réponse.

- C'est bien possible.. pourquoi celà, mon oncle ?
- Un gars qu'est v'nu s'rafraîchir l'gosier pas plus tôt qu'hier. Je l'connais d'puis pas mal d'temps.. Y commerce avec les mages d'Dalaran, au nord. Y m'a raconté êt' tombé sur une donzelle un peu toquée... Elle fixait sans cesse une sorte de médaillon dans l'genre de c'lui qu'tu cherches...
- Où ?
- Pas loin d'Alterac.. L'a raccompagné à Southshore.. pis l'a perdu d'vue..
- A quoi ressemblait-elle ?
- M'a pô dit.. d'vait pas être des plus croquantes, s'tu veux mon avis, pa'que mon gars-là, bah l'aime bien les ptites jeunes, s'tu vois c'que j'veux dire..
- Passez moi les détails, mon oncle...
- D'mauvaise humeur toi c'matin.. Bois ton café tiens, l'est comme tu l'aimes d'habitude..

Kaleban pressa ses mains sur la tasse et la leva à ses lèvres. Le breuvage était brûlant, mais ses pensées étaient ailleurs... entre l'endant et un druide à cornes de caribou perdu dans les étendues sauvages du nord d'Azeroth...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isnarel
Flodeur pas beau ! Booooo !


Nombre de messages : 636
Date d'inscription : 13/12/2005

MessageSujet: Re: Spectres de Lamelune: Disparition   Ven 7 Avr à 14:49

Epée et membres méconnue d’une famille.

Les deux elfes se regardaient les yeux dans les yeux.
« Alors tu couche avec mon frère disparus ? »
La parole était amusée et directe, la jeune elfe ne savais pas être autrement.
« Isnarel est la fleure que Gardhran butinait oui »
« Mon frère a toujours sue choisir les personne qui nous attirait, et quand il les quittes…. Et bien c’est a nous que reviens le soins de leurs faire oublier sa présence dans leurs couche. »
avec un geste lent et calculé une paume effleure en une douce caresse le dos de la mains d’Isnarel.
La douce odeur d’ashenval qui s’echappe de la chasseuse impose un visage blessé a la presque exilée du clan des lunargent, machinalement elle retire sa main et la porte a son tabard.
« jolie fleure connaître la Larme lune ? »
« Bien sur petite fauve, mais veux tu que je t’en dise plus sur celle-ci ? »
Isnarel fit « oui » de la tête
Se plaçant derrière la compagne de son frère l’elfe commença a lui masser les épaules
« La larme lune est une épée qui fut brisée il y a bien longtemps et dont les fragments furent perdus ;
Cette lame était exceptionnelle car elle avec été bénie par la lune elle-même. »
Ponctuant la fin de ses paroles murmurées à l’oreille de son interlocutrice, l’elfe appliqua une légère morsure au lobe d’Isnarel en continuant a promener ses mains sur le corps de l’elfe assise et immobile.
« Pourtant les druides gardaient cette lame ! »
« Les druides ? Bizarre, cela aurais mieux convenus a des gardiens ou des sentinelles, les druides ne s’intéressent qu’aux masses et aux lames plus petites comme les dagues »
Enlacée par les bras de la sœur de Gardhran, Isnarel restait immobile enregistrant les informations étranges et fragmentaires »
Alors que les mains possessive remontait lascivement sous sont tabard Isnarel se raidit et ouvrit brusquement les yeux que les senteur enivrantes de l’elfe lui avaient fait fermée a demi.

« La meute appel Isnarel, Gardhran vas souvent affronter les dangers du pic et de ses profondeurs. Isnarel vas chercher la bas »
Interrompant a regret le parcoure des lèvres sur la nuque d’Isnarel, la jeune chasseuse observa gravement la druide.
« Part alors petite elfe, trouve mon frère… et reviens moi vite »

Étrangement soulagée, le cœur battant la chamade Isnarel courue sous forme féline jusqu’aux griffon et s’envola avec un sentiment mélanger de peur et de soulagement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gardhran
Flodeur pas beau ! Booooo !
avatar

Nombre de messages : 1471
Localisation : Dijon
Date d'inscription : 02/05/2005

MessageSujet: Re: Spectres de Lamelune: Disparition   Ven 7 Avr à 17:58

- Un travail d’artiste, cette épée, tout de même. Dire que la Mère Lune elle-même lui a confié un peu de sa Lumière. Enfin, quand on voit ce qu’elle est devenue… hehehe

Assise sur un siège de velours, au dossier finement décoré de gravures d’or, la silhouette observait l’épée à la lueur des torches qui éclairaient la vaste salle. La lame reflétait doucement la lumière, a laquelle semblait s’en ajouter une autre qui émanait de l’épée elle-même.

Il n’avait pas tort : la lame était un véritable chef d’œuvre, un de ces objets qui semblent avoir été créés a une époque où les mythes parcouraient les terres, ou les légendes se déroulaient.
Fine, longue, la lame en elle-même n'était pas si différente des autres. Enfin, si on mettait de coté le fait qu’elle paraissait faite de pierre lunaire et non d’acier, sa couleur variant de l’azur a l’étincelant au gré des mouvement que lui faisait faire son porteur.

La garde quant a elle semblait faite de l’argent le plus pur, auquel se mêlaient des lignes d’or, et de mithril. Un croissant de lune en décorait le pommeau, et les nombreuses gemmes serties semblaient autant d’étoiles.

Une épée magnifique, oui, si on ne prêtait pas attention à l’aura maléfique qui en émanait, formant comme une brume rougeâtre qui semblait vouloir étouffer la clarté de la lame.

Se levant de son siège, le porteur exécuta quelques passes rapides, fendant l’air rythme du combat, avant de rengainer l’épée d’un geste vif, un sourire satisfait aux lèvres.

- Hehe, magnifique épée, c’est quand même vrai. Qui aurait pu croire qu’un tel cadeau des dieux aurait pu se transformer en cet objet avide de sang. Quand j’en aurais finit avec ceux qu’elle devait protéger, et que leurs âmes reposeront dans sa lame, …
Bon, ce n’est pas tout ça, j’ai un elfe à retrouver, moi.

Un sourire carnassier s’étira sur ses lèvres tandis qu’il frappait dans ses mains. Dans un mélange de griffes raclant le sol et d’hurlements, un petit groupe de créatures au pelage blanc accouru a ses pieds, avant d’attendre sagement ses instructions.

- Les enfants, la chasse est ouverte ! Ramenez moi cet elfe, mais tachez de le ramener encore vivant, peu importe qu’il en manque un bout ou deux. Allez !

Tandis que la meute s’éloignait en hurlant à la lune, le porteur s’approcha de la fenêtre, pour suivre leur départ dans la foret, en contrebas. Quand la dernière créature disparu entre les arbres, il retourna s’asseoir sur le trône, le sourire aux lèvres.

- Quand j’en aurais finit avec eux…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shaana
Lady flood !
avatar

Nombre de messages : 1694
Date d'inscription : 19/06/2005

MessageSujet: Re: Spectres de Lamelune: Disparition   Ven 7 Avr à 19:14

Shaana se hissa sur la berge, et se laissa tomber sur le sable chaud de la plage déserte, le temps de reprendre son souffle.
Elle venait de parcourir une longue distance à la nage, et ce n’était pas son sport favori, loin de là. Elle comprenait Shano et son aversion pour l’eau, plus que jamais.

A ses cotés, Chantelune s’ébroua, faisant retomber sur Shaana une averse d’eau de mer et de sable mélangés. En râlant, elle se leva, et se dirigea vers l’intérieur des terres, à la recherche d’une cachette à l’abri des regards. Les terres de Mulgore lui étaient totalement inconnues, elle allait avoir du mal à trouver un tel endroit, surtout en tentant de passer inaperçue…

La nuit était tombée depuis longtemps. Elle avait abandonné les quelques Lunargent restants à Ratchet sans dire où elle allait. Elle préférait clairement éviter les questions…

Voilà des années qu’elle ne s’était pas abandonné à ce jeu… Enfin à l’époque c’était un jeu.
Depuis quelques temps, les souvenirs affluaient. Depuis que Chantelune l’avait rejoint en fait. Des souvenirs d’une enfance lointaine. Elle devait être vraiment petite d’ailleurs, les flashs qui traversent ses rêves lui montrent des territoires…. démesurés.

Chantelune avait su lui rappeler un trait particulier des loups. La mémoire de la race. Innée, donnée à la naissance à chaque loup, la capacité de se souvenir de chaque ancêtre, de leurs peurs, de leurs erreurs, de leurs histoires. De leurs chasses, de leurs mondes…. Une mémoire collective, une mémoire de meute…
Loup Noir disait que chaque être en ce monde avait cette capacité, mais que certains y sont plus réceptifs que d’autres. Et la meute lui avait appris… Se souvenir…

La grotte était fraîche et déserte. Elle venait d’éviter un chasseur orc, qu’elle avait semé en prenant l’aspect de la bête. Elle n’était quand même pas née de la dernière pluie…
Chntelune s’était installée à l’entrée. Elle montait la garde, et elle la montait bien, elle le savait. Il lui faudrait au moins une bonne heure pour accomplir ce qu’elle devait faire, et elle espérait bien réussir à rentrer à Ironforge avant le lever du jour…

Agenouillée au fond de la grotte, elle ferma les yeux, laissant son esprit dériver au fil du temps et des souvenirs. Elle perdit rapidement le contact avec le Clan, et son esprit vagabonda quelques temps sur les vagues de souvenirs anciens… Shano encore chaton, la douleur de Louve qui s’effondre, le chant de sa mère berçant une sœur nouveau-né, des louveteaux qui courent autour d’elle… Une guerre, des morts… Des champs de batailles… Un paysage désolé, des pleurs, des cris, la douleur et la peur…La vallée de Strangleronce… Des ruines… Mulgore… Des Orcs… Des paysages inconnus…

Une autre mémoire, la douleur d’un peuple. La Mémoire d’un peuple. Le passé déchiré, le passage…

Elle ne ressentit pas de douleur durant sa transformation. Ca n’était qu’une illusion. L’image du passé des Elfes peut être… Chantelune la regardait, un sourire dans les yeux.
Shaana tendit les mains devant elle, pour regarder son apparence. Sa peau avait pris une teinte plus bleutée, son corps était moins gracieux, les deux défenses qui perçaient sa bouche la gênait légèrement.

Elle sourit à Chantelune, et sans un mot, sortit dans la fraîcheur de la nuit. Maintenir l’apparence demandait toute sa concentration, lui faisant perdre une grande partie de ses capacités. Mais elle savait que ce n’était qu’une question d’habitude…

De toute façon, elle n’était pas là pour ça. Elle avait une tache à accomplir… Rapidement.
Son esprit chercha le signe distinctif sur le flot d’inconnus, et s’arrêta sur le mort vivant…
Croisant les doigts, en espérant que sa transformation était complète, elle toucha l’esprit du démoniste.

« Bonjour… Pardonnez moi de vous importuner. Je souhaiterais rencontrer le Seigneur Encdaël… »

(A lire pour peut etre comprendre Mr. Green )

_________________


Dernière édition par le Ven 7 Avr à 19:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shaana
Lady flood !
avatar

Nombre de messages : 1694
Date d'inscription : 19/06/2005

MessageSujet: Re: Spectres de Lamelune: Disparition   Ven 7 Avr à 19:15

Le jour serait bientôt là.
Elle était épuisée, agacée. Elle avait envie de rejoindre les bras de son guerrier. Elle avait du mal à tenir sur le dos de son gryphon, et celui ci devait bien le sentir.
Sans doute le rendit elle nerveux… Il ne s’arrêta pas à Ironforge et poursuivit sa course jusqu’à Stormwind…

Pestant contre ces satanés piafs qui faisaient vraiment n’importe quoi ces derniers temps, Shaana profita de la ville humaine pour se fournir en flèches.
La place du marché grouillait encore d’une multitude de badauds, les uns commerçants, les autres profitant de la douceur de cette nuit printanière…

La jeune femme se trouvait juste sur son chemin. Perdue dans ses pensées, elle était immobile, plantée comme un lampadaire au beau milieu de la place. Avec un geste agacé, Shaana allait la contourner, quand elle remarqua le pendentif ou brillait un arbre d’argent sur fond de nuit… Symielle…

Shaana hésita sur la conduite à tenir. Wimli avait dit qu’elle risquait de fuir. Maintenant qu’elle la tenait, elle ne devait pas risquer ce genre d’imprévu… Elle effleura légèrement l’esprit des membres du Clan. Seuls Cril et Wimli étaient encore éveillés. Wimli se lamentait et Cril, comme à son habitude, tentait de lui remonter le moral. Mais ces deux là n’allaient pas tarder à rejoindre aussi le royaume des rêves.

La jeune femme venait de remarquer sa présence. Ses yeux n’étaient plus perdus dans le néant, elle la fixait maintenant. N’hésitant plus, Shaana l’attrapa par le bras, et maintint fermement sa prise.

« On a à parler je crois, ma petite… »

Quelques mots échangés suffirent à Shaana pour comprendre que la jeune femme n’était sans doute pas si naïve qu’elle voulait bien le paraître. Les crocs de Shano finirent par la convaincre de coopérer, malgré la présence d’un nain importun qui, comme la plupart des nains, avait décidé de se mêler de ce qui ne le regardait pas.

Voyager à pied jusqu’à Southshore ne fut pas une mince affaire. Fort heureusement, le bout de la lance de Shaana et les dents aiguisées de Shano avait dissuadé la jeune femme de tenter de s’enfuir. Peut être les bêtes plus menaçantes qui se manifestaient quand elle tentait de sortir de la route, aussi…

Le jour se levait quand Shaana rejoignit Ironforge. Il était un peu tard… ou plutôt un peu tôt, pour laisser un message au Clan. Cette nuit avait été longue, épuisante… Elle n’aspirait qu’à une chose… Dormir. Retrouver la quiétude des bras de Feare… Dormir...

(La suite arrive hein, c'est en cours de gribouilli Mr. Green )

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shaana
Lady flood !
avatar

Nombre de messages : 1694
Date d'inscription : 19/06/2005

MessageSujet: Re: Spectres de Lamelune: Disparition   Ven 7 Avr à 20:05

Shaana n’avait dormit que quelques heures. La fatigue pouvait se lire sur son visage, et c’est avec un air ronchon et peu aimable, qu’elle abandonna sa lettre à Bruuk, en lui recommandant bien de la donner sans traîner.

Outre un message explicite, se trouvait un vieux morceau de carte chiffonné, sans annotation, doté simplement d’une croix blanche.


Au clan LunArgent.

J’ai trouvé, hier soir, la jeune femme dont parlait Wimli : Symielle.
Contrairement à ce qu’on aurait pu attendre, elle a retrouvé le chemin jusqu’à l’endroit où elle a abandonné le corps de Gardhran.

Bien que je la pense moins naïve qu’elle n’en a l’air, je pense que c’est la peur qui l’a poussée à abandonner son corps, et non son inaptitude à retrouver le chemin.
Enfin, peu importe, le bout de ma lance sur son fessier rebondi à eu raison de ses hésitations.

L’endroit se trouve bien dans la forêt des pins argentés, à proximité d’Ombrecroc (voir la carte jointe).
Il ne fait aucun doute qu’elle m’ait conduite à l’endroit où reposait le corps de Gardy, les traces de sang et les restes de ses bandages ont attesté la véracité de ses dires.

Bien sur, pas de traces de Gardhran, et la piste est maintenant trop ancienne pour être suivie.

Elle a certifié, d’autre part, qu’à aucun moment Gardhran n’a repris connaissance. Par contre, information importante : le corps de Gardhran portait différentes traces de blessures. Elle dit avoir vu des blessures très nettes, comme des coupures d’un couteau ou d’une épée, et d’autres traces ressemblant nettement plus à des griffures. Elle dit avoir eut peur en identifiant ce genre de blessures.

Si je peux me permettre une hypothèse non négligeable, vu la proximité du village proche… La jeune femme dit avoir trouvé Gardhran à la tombée de la nuit. Les villageois de Bois du Bucher, pour ceux qui l’ignorent, sont victimes d’une malédiction. A la tombée, ils se transforment en des êtres mi loups, mi hommes.

Bien que les habitants du village soient bien trop faibles pour venir à bout d’un grand druide comme Gardhran, le mélange de blessures à l’arme blanche et de griffures, ouvre 2 hypothèses :
- Soit Gardhran a eut affaire à des guerriers accompagnés de bêtes
- Soit il a eut maille à partir avec des congénères plus puissants des habitants de Bois du Bucher.
Mon instinct me pousse vers cette voie, sans doute parce que je ne crois que moyennement au hasard, mais je me trompe peut être.

Je connais mal cette région, mais tout suppose à croire que le ou les adversaires de Gardhran y résident. Il est possible d’ailleurs, que ses poursuivants l’aient retrouvé, après le départ de la jeune femme. J’ai d’ailleurs oublié de lui demander si elle avait vu quelqu’un d’autre que le marchand ambulant qu’elle a croisé.

Bien que Undercity soit assez proche, et malgré les doutes qui pourraient exister, je doute que les prophètes de l’Apocalypse soient mêlés à cette histoire. Certes, ils ne nous aiment pas, mais nous ne sommes pas un danger pour eux. D’ailleurs je me charge d’enquêter de ce coté là.

Je pencherais plutôt pour quelque chose de plus sombre… Retrouvons l’épée perdue, et nous retrouverons Gardhran…

J'ai prévenu la jeune femme que d'autres membres du clan tenteraient peut être de la contacter. Un conseil : vous m'obtiendrez rien d'elle par la douceur. Cette fille est une menteuse et vraisemblablement peu honnête.
Evitez quand meme de martyriser son fessier, elle va avoir du mal à s'asseoir pendant quelques jours.

Shaana.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
KalebanStern
Membre qui prend des vitamines
avatar

Nombre de messages : 66
Date d'inscription : 24/02/2006

MessageSujet: Re: Spectres de Lamelune: Disparition   Ven 7 Avr à 22:31

L'air de la nuit tombante et le vent qui se levait ne facilitait guère la recherche... Il releva son cache-nez sur l'appendice en question, un faible nuage de buée s'évaporant dans la brume nocturne.

Il avait chevauché longtemps, après avoir quitté Ironforge, vers le nord, sans s'arrêter, et désormais, il laissait sa monture suivre sa propre route, le regard aux aguets, sous un capuchon sombre.

Seule la lumière du fer de sa lance lui servait de fannal. Dans cette nuit sombre, allumer une torche ne serait guère sage, et la lumière de la lance faisait plus penser aux légendes de feux-follets des terres de l'ouest... Ce qui viendrait à sa rencontre serait un ennemi digne de valeur, le reste fuirait.

Il était sûr, pourtant, d'être sur les lieux, mais rien ne laissait présager que le druide ait pu s'y tenir.
Au matin, lorsque Brûuck lui avait montré la lettre de Shaana... Celà n'avançait guère... mais il n'avait pu se résoudre à ne rien faire.

Dans l'herbe, quelques traces sombres attestaient du sang qui avait coulé des plaies du druide.

Les maux de tête reprirent, brutalement... Ils s'étaient espacés ces derniers temps.. et l'ancien paladin pensait que celà venait de son éloignement avec Stormwind, et de la jeune femme qui s'y trouvait prisonnière de la Tour des Mages et de ce qui l'habitait...

Il se crispa, et porta une main à son crâne. La douleur le vrillait, comme une dague chauffée à blanc, juste derrière les yeux... Il vacilla sur sa selle... et son regard se troubla, comme si du sang dégoulinait jusque dans sous ses paupières.

Aveuglé, troublé, il s'obstina à vouloir tenter de garder le contrôle... Il s'y entrainait depuis si longtemps... Ces rêves et visions avaient un sens, il en était certain... Autant qu'il se souvienne, il avait toujours eu d'étranges rêves, d'étranges visions, même éveillé.. C'est pour celà qu'ils l'avaient choisis et formé... Un don de la Lumière, un don stratégique exceptionnel... Une folie sans borne...

De blanches créatures grotesques aux griffes protubérantes... Une voix voilée... La forêt... les arbres... La chasse... La meute... La douleur.. Une épée.. l'épée qu'il tient.. Le noir...

Lorsqu'il reprit connaissance, le museau de sa monture lui chatouillait le front. Du sang séché lui maculait la bouche.

- J'ai du saigner du nez...

Il s'assit, et observa autour de lui... A la position de la lune, il n'avait du rester ainsi qu'une dizaine de minutes. Il frissona, et ramena les pans de son épais manteaux de laine anthracite autour de lui.

- Que dois-je comprendre..?

Il se prit la tête à deux mains, appuyant ses coudes sur ses genoux. Il repassa rapidement dans son esprit les images qu'il gardait de sa vision... et une sensation glacée s'empara à nouveau de lui lorsqu'il se fixa sur l'épée que tenait une forme humanoïde qui lui restait invisible, enténèbrée. Cette sensation de malaise... Il fronça les sourcils. Il l'avait déjà ressenti... une fois.. un endroit... Nauséeux, il rassembla ses pensées... et il comprit.

- L'épée est ici... Quelqu'un, dans ces bois... la possède... Gardhran est en danger.. en grand danger..

Il ramassa douloureusement sa lance, et s'appuya dessus. Il devait retrouver le druide au plus vite... et il n'avait guère de solutions... La destination la plus proche se révèla être Ombrecroc... Il s'y dirigea donc sans tarder.


( A Gardhran de me dire si mon post est valable, et s'il l'est, ce que je trouverais à OmbreCroc )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gardhran
Flodeur pas beau ! Booooo !
avatar

Nombre de messages : 1471
Localisation : Dijon
Date d'inscription : 02/05/2005

MessageSujet: Re: Spectres de Lamelune: Disparition   Sam 8 Avr à 7:19

(Le post est tres valable Wink
J'editerai ce post pour mettre ce que tu trouves, la je pense plutot a dormir Rolling Eyes )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naëlcya
Etre vivant
avatar

Nombre de messages : 46
Date d'inscription : 08/03/2006

MessageSujet: Re: Spectres de Lamelune: Disparition   Sam 8 Avr à 10:43

( Hop, je m'y mets aussi :p )

Le griffon venait de s'arrêter dans ce havre de paix qu'était Reflet De Lune. Vêtue entièrement d'une armure de cuir sur laquel était posée son tabard, la paladine posa pieds à terre.
Elle se sentait de plus en plus fatiguée ces derniers temps, mais les jours s'écoulaient sans que personne n'ait pu avoir des nouvelles de Gardhran, elle s'inquiétait, même si elle n'osait l'avouer.

Quand elle observa les arbres autour, elle se posa une fois de plus la même question " Qu'est-ce que je fais ici. "
Un soupire, une main passée sur sa nuque et elle se dirigea vers l'endroit où la Lame fut volé.

Arrivée au repaire de Malfurion, elle essaya de chercher une présence, et la forme de deux druides se présenta à elle non loin de là. Prenant son courage à deux mains, une grande inspiration, elle se dirigea vers eux.

- Excusez moi.. Ishnu'alla Druides.

- Ishnu'alla humaine. Qe fais-tu dans ce repaire ? S'enquit l'un d'eux en haussant calmement un sourcil vert pomme.

- Je.. fais partie du Clan Lunargent.. Il y a quelques temps, le symbole du Clan fut volé ici.. Quand j'y suis venue avec des amis, c'est un jeune gardien qui nous a dirigé.. Mais je ne me souviens plus de son nom.. et..

Le deuxième elfe leva avec tranquilité une main qui semblait aussi vieille que la cime des arbres, sa voix calme et chantante suivit son geste.

- Attend ici humaine. Nous te ramenons le jeune gardien.

Elle fut surprise, certes, mais elle n'avait jamais réussi à comprendre le mystère des druides, et ce n'était pas aujourd'hui qu'elle y comprendrait quelque chose.

Les deux elfes s'éloignèrent, et alors commença une longue et terrible attente.
Ne se sentant pas assez en osmose avec ce qui l'entourait, elle n'osa s'asseoir et resta debout, dansant d'un pied sur l'autre, accompagnée par le chant de ce lieux mystique.
Un relent aigre-doux finissant par un goût d'amer remonta le long de son oesophage, elle se retint. Gonflant les joues, respirant un grand coup, grimaçant par une de ses douleurs atroces qui lui vrillait l'utérus depuis quelques jours.

Elle ne sait pas combien de temps elle du attendre, mais au bout d'un certain temps, une voix familière s'éleva dans son dos.

- Bonjour humaine.
- Oh.. Bonjour à vous.. Heureuse de vous revoir. Elle essaya d'esquisser un sourire.

- Le clan n'a toujours pas retrouvé la lame ?!

- Non.. malheureusement.. et la situation est bien pire qu'elle n'y parait. Si j'ai demandé à vous voir.. c'était pour vous poser d'autres questions..

- Bien entendu, mais nous avons déjà tout rangé dans le repaire qui gardait la lame.

- Oh ce n'est rien, mes questions ne sont qu'à but informatif.

- Venez.

Le jeune gardien s'avança en direction de l'eau scintillante de Reflet de Lune, il esquissa un sourire tandis que la Paladine le suivait lentement.

- Bien.. posez vos questions.. en espérant que je puisse vous aider pour que l'objet se retrouve dans les mains du Clan.

La Paladine hocha la tête et souffla avant de murmurer.

- Vous vous souvenez la dernière fois.. quand on est venu voir la cache.. Vous nous aviez expliqué que la protection de la Lame ne pouvait être brisée que par un mot magique.. uniquement connu des druides.. C'est bien celà ?

- Oui, oui, il me semble, pourquoi cette question ?

- Vous nous avez aussi expliqué.. qu'il n'y a eut quasiment aucune effraction.. Sauf le verre brisé de la protection de la Lame..

- C'est celà, nous avions pensé à un voleur. Mais il aurait fallu qu'il ait des connaissances magiques pour briser un sceau. Comme certains membres du Clan l'a dit avant, un mage ou un démoniste serait capable de briser le sceau magique, mais le pouvoir des druides est bien différent de celui des Arcanes.

- Je comprend.. Je suis peut-être sur la mauvaise piste mais.. Tous les druides connaissaient ce qui scellait la Lame ? Enfin.. Ils connaissaient le moyen de briser le sceau ?

- Pas tous.

- Désolée de vous poser encore toutes ces questions mais.. Est-ce le même procédé pour tous les objets que vous gardez ici.

- Non, évidemment, trop dangereux. Imaginez qu'on arrive à voler un objet.. Enfin.. Imaginez que ce soit le même procédé que pour la Lame.. Si c'était le cas, celà ferait longtemps que l'on ne protégerait plus rien ici.

- Donc.. Un procédé différent. Celà peut paraitre étrange, mais j'ai besoin de savoir le nom des druides qui connaissaient le moyen de briser le sceau qui protégeait la Lame.. Celà nous fera peut-être avancer.

Le gardien posa ses yeux lumineux sur la paladine et esquissa un sourire.

- Celà fait des semaines que vous n'êtes pas venu ici, et vous n'avez pas retrouvé la Lame. Vous avez investigué au moins ?

- Je ne crois pas.. Il a fallu un évenement marquant pour que le Clan s'interesse de nouveau à l'épée.. Souvenez vous.. quand je suis venue ici, je ne faisais pas partie des Lunargents.
- Et quel évement marquant ?

- Gardhran a disparu..

L'elfe fronça les sourcils, pencha la tête et posa une main sur le bras de la jeune femme.

- J'essaierais de vous donner ces informations au plus vite. Vous pouvez compter sur moi..

La Paladine inclina la tête en remerciement et commença à s'éloigner sur la route quand la voix du gardien lui arriva de nouveau.

- Félicitations, ce seront de très beaux enfants.

Les yeux écarquillés, elle se tourna brutalement pour essayer de chercher le Gardien, disparu.. évidemment.. Un soupire, elle refoula ce que son imagination avait créé, et se dirigea vers la petite ville druidique.. Elle attendrait les infomations le temps qu'il faudra.

( Heu je vais faire comme les autres hein, j'ai fait ca de tête, en essayant de me souvenir de ce qu'avait dit le Gardien affolé qui nou savait emmené à Reflet de Lune, vala, pareil, valable, pas valable ca dépend de Caribou Master. )


Dernière édition par le Sam 8 Avr à 12:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fany
Flodeur pas beau ! Booooo !
avatar

Nombre de messages : 227
Date d'inscription : 05/10/2005

MessageSujet: Re: Spectres de Lamelune: Disparition   Sam 8 Avr à 12:19

Fany alla se réfugier a Astraanar, ses cauchemars étaient revenus. Elle avait besoin de repasser une nuit au calme dans les bras de son Rêve.

Elle en profita pour accrocher une affiche sur le panneau de l'auberge. Si quelqu'un pouvait lui venir en aide, il y a des chances que ce soit ici, lieu de vie du clan Lamelune.

Depuis plusieurs mois Fany habitait ici. Beaucoup avaient finit par apprécier sa présence mais certains la regardaient encore avec suspiscion.

Elle avait commencé à apprendre l'alphabet elfique, mais il lui faudrait encore de nombreux mois avant d'en comprendre toute la synthaxe.

La tête reposant sur l'épaule Vidonnia elle écoutait la lecture dans la voix chantante de son amie. Elles espéraient toutes les deux trouver un passage sur la vie de la famille Lamelune ou même de l'epée légendaire.
_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La souris
Membre qui prend des vitamines
avatar

Nombre de messages : 98
Localisation : Jamais très loin d'Mahel...
Date d'inscription : 07/03/2006

MessageSujet: Re: Spectres de Lamelune: Disparition   Sam 8 Avr à 12:38

Fournaise.
Il ne faisait pourtant pas plus chaud que d'habitude dans cette maison d'Ironforge qu'ils avaient fait leur.
Le vide du lit à ses cotés l'empêchait de dormir.
Elle se tournait et se retournait encore dans la moiteur du drap.
Quand elle semblait sombrer dans le sommeil, de droles de rêves la happaient.
Une lame gigantesque et en feu venait froler son corps avec pervertion, la laissant encore un peu plus en nage.
Impossible donc de rester allongée.

Baissée sur la rambarde du balcon, les cheveux collés sur son front, elle tourne sa tete sur les vêtements "rangés" sur le sol.
La vision du tabard bleu et blanc lui fait ressentir d'étranges choses.

Qu'est ce qu'elle pourrait bien faire pour être utile...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Feare
MACHISTADOR
avatar

Nombre de messages : 1370
Date d'inscription : 30/04/2005

MessageSujet: Re: Spectres de Lamelune: Disparition   Sam 8 Avr à 15:10

Au fond du donjon infesté de loups, une forme encapuchonnée avance lentement. Sur son chemin gisent des cadavres de monstres mutilés sauvagement.

-Hahaha , tu va avoir besoin de moi ! J'adore ça voir le sang couler.

-La ferme

-Tu ne pourras pas la récupérer sans moi

-C'est ce que tu crois

-Quand tu la prendras , je pourrais refaire surface. Je prendrai à nouveau le dessus !

-Nous verrons

-Es tu pret à me laisser revenir ? tu va la perdre ... elle et son bâtard.
Est tout ça pour quoi ?


-Pour un ... ami

L'elfe s'immobilisa, serrant sa tête de ses mains tremblantes.

-C'EST ELLE ! ELLE EST LA !

-La ferme j'ai dit !

La marche résolue de la silhouette reprenait son cours.

_________________
Feare El machistador !
Alias "Le guerrier au chapeau".

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fany
Flodeur pas beau ! Booooo !
avatar

Nombre de messages : 227
Date d'inscription : 05/10/2005

MessageSujet: Re: Spectres de Lamelune: Disparition   Lun 10 Avr à 13:23

Vidonnia et Fany se regadèrent un instant leurs yeux s'illuminants devant un bout de parchemin.

Gardhran a écrit:


« Beaucoup connaissent Gardhran, l'ancien Prince du Clan Moonblade, et son histoire au sein du clan, depuis son entrée jusqu'a sa triste chute, n'est un mystère pour personne. Cependant, une grande partie de sa vie est inconnue de tous, et c'est celle que je vais tenter de vous raconter aujourd'hui. »

Gardhran est né voici de nombreuses années, au temps ou les elfes jouissaient encore de la paisible existence de ceux qui possèdent la vie éternelle. La guerre entre la Horde et l’Alliance faisait déjà rage, et nombre de braves guerriers des forets étaient déjà tombés en défendant leurs terres. Le Clan Moonblade ne faisait pas exception à la règle, et ses forces ne cessaient de diminuer, ses troupes étant souvent les plus intrépides, obsédés qu’elles étaient par le retour à la recherche de leur lame sacrée. Mais les Moonblade commençaient à douter que cette guerre finisse jamais, et la naissance d’un héritier fut l’espoir qu’ils attendaient depuis longtemps.

Le jeune elfe reçu des sa naissance tout l’amour et l’affection que peut désirer un enfant. Il grandit loin de la fureur des batailles, dans le havre encore paisible du clan, où on entreprit de lui enseigner les rudiments du rôle de chef de clan, la stratégie et l’art du combat comme la rhétorique et la réflexion.

Il s’appliquait à prendre son rôle au sérieux, mais son plus grand plaisir était de se promener dans les paisibles forets d’Ashenvale, profitant de la splendeur du décor. Rien ne lui était plus agréable qu’admirer la beauté de la nature, marchant parmi ses créatures paisibles.

La naissance quelques années après de deux petites sœurs, Gnii et Luunaa redonna encore espoir au clan, qui continuait a épuiser ses forces dans la guerre qui se poursuivait, chaque jour apportant son lot de mort et de souffrance.
La vie continua à s’écouler paisiblement dans les forets d’Ashenvale, loin de la fureur du combat et de la guerre.

Malheureusement, le destin semblait maudire les membres du clan Moonblade, les condamnant à souffrir plus encore après chaque moment de paix…

Le barde s'arrêta quelques instants, puis versa dans sa gorge asséchée un verre du si bon vin que vendait cette auberge. Regardant a nouveau l'assistance pendue à ses lèvres, il reprit le fil de son histoire.

La guerre finit pourtant par arriver jusqu’aux portes d’Ashenvale…
Gardhran, ainsi que ses deux petites sœurs, furent embarqués sur un navire, qui devait les emmener en lieu sur.
Le clan menacé prit la décision d’éloigner les plus jeunes, pour sauvegarder l’avenir du clan, si jamais les envahisseurs venaient à parvenir à leurs fins.

Mais le sort semblait poursuivre le clan, quel que soit le moment…
La terre commençait à disparaître à l’horizon quand le premier hurlement de terreur s’éleva.
Une ombre passa sur le navire, et tandis que le corps sans vie de la vigie s’écrasait sur le pont, de terrifiantes créatures s’abattirent avec rage sur les voyageurs. Hasard ou malédiction, les démons avaient choisis de détruire le navire et d’en massacrer tous les occupants, tache a laquelle ils semblaient prendre le plus grand plaisir.

Au milieu de la fureur du combat, Gardhran était perdu dans tant de violence et de haine qu’il ne comprenait pas. Du coin de l’œil, il vit ses petites sœurs, qu’une jeune humaine emmenait dans les profondeurs du navire. Il n’eut cependant pas le temps d’être rassuré. Alors qu’il cherchait un objet qui aurait pu faire office d’arme, il fut percuté de plein fouet par le corps d’un matelot qu’un démon s’était amusé à lancer. Expulsé du pont par l’impact, il plana quelques instants dans le vide avant de s’écraser sur les vagues.
Complètement hébété, il parvint a s’accrocher a un des nombreux morceaux de bois qui flottaient autour du navire. Le choc, la douleur, la peur… Le jeune elfe sombra dans l’inconscience, le rire du démon qui menait l’assaut raisonnant sinistrement dans son crâne...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fany
Flodeur pas beau ! Booooo !
avatar

Nombre de messages : 227
Date d'inscription : 05/10/2005

MessageSujet: Re: Spectres de Lamelune: Disparition   Lun 10 Avr à 13:29

Elles étaient toutes les deux sur la bonne voies et voilà qu'elles finirent par trouver le manuscrit tres précieux.

Gardhran a écrit:


Le Clan LunArgent est formé des restes fumants de l'ancien puissant clan Moonblade.
Fondé il y a des siecles, le clan Moonblade ne cherchait qu'une chose: retrouver la lame sacrée de son fondateur, perdue il y a des siecles dans d'obscures circonstances, et qui permettrait au clan de retrouver sa splendeur perdue.
Notre epoque a ete celle qui a vu ce jour...
Un groupe de nos explorateurs est parvenu a retrouver sa trace, et apres un terrible combat, a l'arracher au doigts sang vie du demon qui s'en etait emparé.
Heureux et fiers, ils ont ramené l'objet legendaire a notre Pretresse, l'une des dernieres descendante de l'illustre ancetre.


Mais les choses se sont compliquées...
Notre Pretresse, si belle et si joyeuse, est devenue de plus en plus sombre, irritable, cruelle...
Il nous a fallu du temps pour nous en rendre compte, trop peut etre, mais notre amour pour elle devait nous aveugler...
Le demon, mettant toute sa puissance dans son dernier souffle, avait lancé la plus terrible des maledictions. Notre lame sacrée, l'incarnation de notre pouvoir, avait ete corrompue par la rage de la creature. Et son porteur le devenait a son tour...

Partit en excursion avec une troupe de Moonblade, j'ai decouvert a mon retour le plus terrible des spectacles: le domaine du clan corrompu a son tour, hanté par les creatures les plus cauchemardesques, les terres autrefois verdoyantes des Moonblades a feu et a sang...

Les quelques survivants que nous avons retrouvé nous ont apprit que notre Pretresse avait perdu la raison. Elle avait commencé a massacré les quelques guides lunaires qui tentaient de la raisonner, et c'est a ce moment qu'avaient surgit les horreurs.


Je serai bref quant aux combats qui ont suivit...
Ils ont ete sanglants, douloureux, et malheureusement fratricides, la corruption de la lame ayant touché d'autres personnes alors que son pouvoir se renforçait...

Nous avons finit par parvenir au sanctuaire du clan, a parvenir a ce qui avait ete notre Pretresse, ce qui avait ete ma soeur...
La creature qui s'est jeté sur nous, usant de la magie des tenebres et de la rage des demons, n'avait plus rien de notre ancienne guide. Le pouvoir demoniaque coulait dans ses veines comme un feu, lui donnant sa puissance mais la consumant en meme temps...

Le combat a ete terrible, et nous avons failli tous perir. Qui sait ce qu'il se serait passé si les cors de la Horde n'avaient pas retentit...
Les clans avec lesquels nous avions tissé des liens, prevenus par des messagers, avaient volé a notre secours. Orcs, taurens, trolls, et meme reprouvés se sont joint a la bataille, nous redonnant courage et force.
Nous avons finit par l'emporter sur la creature. Alors que ses forces la quittaient, elle a reprit une apparence elfique. Une ruse, un espoir? C'est en tout cas ce qui nous a fait la laisser en vie...

L'epée maudite, ainsi que notre Pretresse, a ete confiée aux puissants druides du Cercle de Cenarius. La lame disparue, notre clan en cendres, les survivants ont decié de fondé un ordre neuf, un nouveau souffle, un nouvel espoir...

C'est de cette façon qu'est né le Clan LunArgent.
Créé par la rage des demons, nous nous sommes jurés de tous les exterminer.
Créé par l'alliance de la Horde et de l'Alliance, nous nous sommes juré de les reunir.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
KalebanStern
Membre qui prend des vitamines
avatar

Nombre de messages : 66
Date d'inscription : 24/02/2006

MessageSujet: Re: Spectres de Lamelune: Disparition   Mar 11 Avr à 11:58

Il était parvenu sans réelles encombres jusqu'à la Tour la plus haute d'Ombrecroc, malgré une douleur crescendo qui lui vrillait le crâne. De nombreuses traces de griffures attestaient de la résistance des occupats habitules du lieu.

Alors qu'il traversait l'arche de la salle où il pensait pouvoir dénicher le maître marionettiste de l'endroit, il n'eut que le temps de voir une explosion de lumière sanglante qui l'aveugla.

Lorsque la vue lui revint, une pentacle rougeoyant crépitait encore sur le sol.

Le lâche s'était enfuit.

Kaleban en avertit immédiatement Wimli, comme ils l'avaient convenu. Se passant une main sur le visage, il se dit avoir sans doute agit trop précipitament... Epuisé, il entreprit alors malgré tout de fouiller la salle, usant de ses dernières forces pour entrer en harmonie avec les résonnances possibles de l'épée si elle s'était trouvée ici...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shaana
Lady flood !
avatar

Nombre de messages : 1694
Date d'inscription : 19/06/2005

MessageSujet: Re: Spectres de Lamelune: Disparition   Mar 11 Avr à 18:38

Deux jours sans nouvelles.
Deux jours sans lui.

Il avait disparu sans explications. Elle s’était réveillée au matin, quand elle n’avait plus senti la chaleur de ses bras autour de ses épaules. Son odeur flottait encore dans l’air.

Elle savait bien qu’il était tourmenté par la disparition de Gardhran et de l’épée. Elle savait qu’il ne supportait pas de rester inactif.

Il ne voulait pas qu’elle l’accompagne. Il avait peur pour elle, il avait peur pour l’enfant.
Mais il ne comprenait pas que, elle, elle avait peur pour lui.
Elle se sentait mise à l’écart, rejetée d’une partie de sa vie. Elle ressentait cette même solitude ressentie lorsque Takaris avait cessé de chasser à ses cotés…

- Etre deux. Chasser en couple. Un loup n’est pas fait pour chasser seul

Shaana regarda Chantelune avec un sourire.

- Il cherche ton Chef de Meute. Nous sommes de la même meute. Il aurait du t’attendre. Seul, il ne chassera pas bien… Ni lui, ni toi.

- Ca n’a rien d’une chasse, Chantelune.

- Non. Mais c’est pour la Meute. Il aurait du t’appeler. C’est ça l’esprit de la meute. Appeler quand on a besoin d’aide et être toujours prêt à recevoir un appel…

Shaana arrêta sa marche, pour lever les yeux vers le ciel. L’ombre d’Ombrecroc se teintait des premières lueurs du soleil levant.

- Faim ! Viande ?

- Plus tard. On doit retrouver Feare.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fany
Flodeur pas beau ! Booooo !
avatar

Nombre de messages : 227
Date d'inscription : 05/10/2005

MessageSujet: Re: Spectres de Lamelune: Disparition   Mer 12 Avr à 18:42

Avec les précieux manuscrits en notre possession nous décidâmes de retrouver la sœur de Gardhran pour en apprendre d’avantage. Il me serait facile de reconnaître Tysha, pour l’avoir déjà vue se chamailler quelques fois avec son frère. Par le passé, elle m’a aidée dans mes recherches sur mon ami Shoam… Kaleban avait suggéré un jour d’aller à Stormwind pour la rencontrer ce que nous fîmes. Du port de Menethil nous nous envolâmes pour la grande cité des hommes…

La présence de mon amie Vidonnia dissipa mes appréhensions. Elle resta auprès de moi veillant les passants qui s’approchaient... La chance voulut que nous croisions Tysha alors qu’elle s’apprêtait à quitter la cité. Après avoir échangé quelques mots, nous comprîmes que la discussion qui allait s’en suivre serait longue alors nous nous rendîmes au parc. En chemin Vidonnia nous informa que nous étions suivies… Une panthère, puis bientôt une elfe qui se révéla être Isnarel… Tysha pressa le pas après les salutations d’usage. Ne voulant pas perdre la sœur de Gardhran je partis à sa suite.

Je regrette qu’Isnarel ne nous ait pas accompagnées. J’aurais du lui dire de venir, je me sens coupable de ne pas avoir pris le temps de lui proposer. Depuis plusieurs semaines Isnarel se fait de plus en plus rare. De cette jeune druide quelque chose de doux se dégage, ses yeux expriment une tristesse qui me touche, je voudrais l’aider mais j’ai toujours peur qu’elle agisse avec moi comme une servante, je ne le désire pas, cela ne serait pas lui rendre service.

Nous voilà arrivées aux parcs, Tysha s’installe sur un banc tandis que nous prenons place devant elle agenouillées dans l’herbe. Nous échangeâmes chacune tour à tour nos histoires sur la Lamelune et nos discours divergèrent grandement. D’après les dire de Tysha cette lame fut crée par Elune afin de combattre les engeances de la légion. Seule une femme Sentinelle du clan Lamelune pouvait en exploiter tous les pouvoirs. Elle aurait été transmise de génération en génération. Peu à peu la descendance féminine s’essouffla. La grande prêtresse Lamelune ne pouvant pas utiliser le pouvoir de l’épée, son père la conserva en attendant qu’il puisse la transmette à une autre de ses filles. Plusieurs aujourd’hui sont portées disparues. Malheureusement l’épée connut un funeste destin. Leur père l’aurait utilisé lors d’un combat contre les démons de Jaerdenar et la lame se serait brisée ou même pire les pierres lunaires constituant la lame seraient devenues poussières…La disparition de l’épée porta un rude coup au clan Lamelune. Une partie du clan se mit en quête de retrouver la relique ne voulant pas croire à sa destruction.

Une immense zone d’ombre reste à éclaircir… Si l’épée a été détruite puis retrouvée comme le stipule Gardhran dans ses écrits, cela voudrait-il dire que se sont les puissances démoniaques elles-mêmes qui ont reforgé cette épée? Pouvons nous en déduire que la Lamelune n’est plus?…Que sont devenus les pouvoirs de la Lamelune?… Que peut faire cette nouvelle lame?… Tellement de questions… La seule chose dont nous soyons à peu près sûr est que le dernier porteur de la véritable Lamelune le père de Gardhran est mort à Jaerdenar, que son corps a sans doute du être dévoré par les démons… Pour tout le reste nous ne savons pas où est la vérité. Si Gardhran ne nous en a pas dit d’avantage c’est qu’il avait sûrement ses raisons…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Spectres de Lamelune: Disparition   

Revenir en haut Aller en bas
 
Spectres de Lamelune: Disparition
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Hors sujet] Les animaux en voix de disparition
» [HRP] Disparition des villes de moins de 150 habitants? (débat au cc)
» Disparition MEgaVideo voilà de l'espoir !
» Citer/Editer/Prévisualisation: disparition du texte
» Jour 3: Disparition de l'animal symbolique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Partie publique :: La taverne de Bruuk-
Sauter vers: