AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 De l'Amitié à ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Edwinea
Flodeur pas beau ! Booooo !
avatar

Nombre de messages : 501
Date d'inscription : 27/12/2005

MessageSujet: De l'Amitié à ...   Mer 15 Fév à 19:17

ACTE I


Cette histoire ressemble à un conte de fée et comme tout les contes de fée qui se respectent, elle débute par « il était une fois » ….

Il était une fois une jeune elfe, (moi en l’occurrence), une de ces petites choses qu’il fallait apprivoiser, elle ressemblait à… une chrysalide. Oui elle était telle une chrysalide, enfermée dans son cocon.

Notre jeune chrysalide avait donc fait un grand pas en acceptant l’invitation de Feare à venir à l’auberge pour voir ce qu’était les LunArgents. Elle avait finalement proposé sa candidature et ils l’avaient accepté dans leur grande famille.

La voilà donc, au milieu de gens se connaissant, ayant un passé commun, certains semblaient inaccessibles, d’autres étaient un peu trop charismatiques à ses yeux pour qu’elle ose les aborder, elle était impressionnée, un peu perdue au milieu de tout ce beau monde. La seule chose qui la réconfortait était la bonne humeur ambiante dont elle se délectait de jour en jour.
Elle se faisait plutôt discrète jusqu’au jour où l'atmosphère lugubre et oppressante de la forêt du Darkshire la fit réagir.

La conversation débuta : Maître Wimli, présent et voyant que le barde CrileLoup s’ennuyait plus ou moins, lui suggéra de venir en aide à l’Elfette en détresse. Notre valeureux barde enfourcha son tigre, revêtit son costume de chevalier blanc et traversa terre et mer afin de secourir la veuve et l’orphelin.
(Maître Wimli s’en mordit bien vite les doigts … Vous comprendrez plus tard pourquoi …)

J’appréhendais cette rencontre. J’attendais seule au point de rendez-vous et par deux fois je faillis partir. Et puis il apparut : il était là devant moi et c’était trop tard pour que je puisse m’échapper. De toute manière je n’aurais pas pu aller bien loin, je me sentais toute petite face a lui si …



Sa louve était rentrée, elle était en sécurité et lui avait fait savoir. Il sentait l’apaisement de l’esprit de son aimée dans l’artefact qui les liait en permanence. Son propre sommeil viendrait mais bien plus tard. Dans l’immédiat il relut ses notes à la recherche d’une mission qu’il aurait trop longtemps retardée.

C’est à cet instant, heureuse coïncidence, que son tabard fit résonner en son esprit le tocsin de l’appel. Une petite jeune – à en juger par le prénom – avait besoin... d’aide ou de compagnie ? Les deux apparemment. La voix de l’esprit contacté n’était pas désagréable. Il fit acte de présence et rendez-vous fut pris en un lieu dont il ignorait presque tout : le bois de Pénombre. Une série de vols assez longs, un trajet en bateau au milieu… Espérons qu’elle soit aussi sympathique que son esprit le laissait paraître.

Pendant les vols, il laissa son esprit vagabonder. Sa louve dormait paisiblement et il se contenta d’effleurer son esprit en une douce caresse en prenant bien garde à ne pas l’éveiller. Son cristal, quant à lui, ne résonnait d’aucune voix et il était donc à même de profiter de l’air vivifiant du large ou des montagnes que les montures volantes traversaient pour lui. Bientôt ces dernières laissèrent la place à de vastes forêts et enfin, au cœur des arbres, l’hippogriffe entama une longue glissade qui ne prit fin qu’en un ultime et gracieux rétablissement qui lui laissa, comme d’habitude, un léger bourdonnement dans les oreilles.

Un regard circulaire sur les alentours de l’aire d’atterrissage ne révéla aucune présence correspondant à ce qu’il recherchait. Le maître des hippogriffes lui-même ne sut pas trop vers qui le diriger hormis un groupe de voyageurs qui s’étaient assemblés un peu plus loin, attendant probablement un retardataire. Il se mit en quête d’une femme, humaine ou Elfe probablement, et qui était sans doute porteuse des mêmes armes que celles qui ornaient son surcot. L’un d’eux, plus observateur ou moins concentré que les autres, lui confirma qu’il avait aperçu une Elfe ressemblant à ça, et m’indiqua les maisons en bordure des nids d’hippogriffes.

Elle était là, à quelques pas, dissimulée dans l’ombre des habitations. Elle avait l’air étrangement en retrait et mal à l’aise. Après une seconde d’hésitation, il décida de se présenter à elle sans détour, veillant à ne pas masquer l’arbre d’argent sur fond d’azur qui les réunissait. Son meilleur accueil était son sourire et il n’hésita pas à lui en adresser un aussi doux et généreux que la situation l’autorisait.

-« Dame Edwinea ? »
-« Qu’est-ce que vous voulez ? »


Le ton était plus angoissé qu’agressif. Il avait l’impression d’avoir affaire à un animal inquiet et choisit délibérément d’ignorer totalement cette dimension pour mieux la désamorcer.

-« On m’appelle CrileLoup, je suis le barde de LunArgent et elle requiert ma présence. » affirma-t-il, jouant le jeu qu’elle indiquait.


Elle l’observa un instant, mais pas à la façon pédante et hautaine de certaines roturières parvenues, prêtresses guindées ou magiciennes en mal de reconnaissance. Elle l’évaluait comme on regarde un instructeur ou un allié désigné. Il attendit patiemment une réponse qui arriva enfin comme le soulagement d’une tension qui devenait presque palpable.


-« Vous l’avez trouvé »
-« Ha bon ou ça ? » * amusé*
-« Devant vous … »




Le ton était donné, le jeu installé, la bonne humeur et la taquinerie était de mise afin d’apaiser la jeune elfe en vue de l’apprivoiser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melynn
Flodeur pas beau ! Booooo !
avatar

Nombre de messages : 409
Localisation : Darnassus
Date d'inscription : 03/05/2005

MessageSujet: Re: De l'Amitié à ...   Dim 19 Fév à 11:31

*clap clap* Wink

(tu devrais poster ca dans la "Taverne" ... ca y a plus ca place ^^)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://clan-lunargent.forumactif.com/viewtopic.forum?t=98
Saulin
Floodeur
avatar

Nombre de messages : 164
Age : 59
Localisation : Stormwind
Date d'inscription : 02/05/2005

MessageSujet: Re: De l'Amitié à ...   Dim 19 Fév à 12:13

*Reste assis devant la scène, ébahi, en attendant que le rideau se lève sur le second acte*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.journaux-manutention.com
CrileLoup
Flodeur pas beau ! Booooo !


Nombre de messages : 971
Date d'inscription : 31/08/2005

MessageSujet: Re: De l'Amitié à ...   Dim 19 Fév à 20:06

(pour répondre à Melynn, nous avons posté ici car ce récit n'appelle qu'à des réactions HRP (merci ^^) mais pas de réaction RP particulière (ce qui convient à un texte édité dans la section "La taverne de Bruuk") puisqu'il a été mené en toute discrétion pour des raisons que vous découvrirez au fil du récit Razz)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: De l'Amitié à ...   

Revenir en haut Aller en bas
 
De l'Amitié à ...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une nouvelle amitié(libre)
» Salle de déclarations... d''amour, d''amitié ou autres...
» Sega et Sony, une amitié de 14 ans ?
» Quelques bribes d'amitié dans un climat morose
» JEUX EN LIGNE - demande d'amitié - Steam - Xbox live - PSN - etc.....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Partie publique :: La place publique-
Sauter vers: