AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Une nouvelle aube

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
shaana
Lady flood !
avatar

Nombre de messages : 1694
Date d'inscription : 19/06/2005

MessageSujet: Une nouvelle aube   Jeu 30 Oct à 3:46

Le cafard éclata sous sa botte en un craquement visqueux et suintant. Une odeur nauséabonde s’en échappa. Sinead étouffa un juron dans une grimace de dégout.
Saleté de bestioles ! Visiblement la vermine avait décidé d’envahir Forgefer. Personne n’aurait pu éviter de remarquer les insectes détalant dans tous les coins de la ville, d’autant qu’ils étaient doté d’une couleur qui n’avait d’égal que celle des gnomes lépreux de l’ancienne capitale gnome.

Répugnant ! Mais qu’est ce qui lui avait pris de venir trainer dans Forgefer ?! Elle avait beau avoir été forgeronne autrefois, elle n’avait jamais pu s’habituer à l’odeur du métal en fusion et à la fumée qui flottaient dans la capitale naine. Prise d’une soudaine nausée, elle se dirigea vers les portes de la ville et l’air frais des montagnes de Dun Morogh.

L’homme passa devant elle sans même la regarder. Les cheveux collés par la sueur, les yeux injectés de sang, il marmonnait un discours inintelligible accompagné de larges gestes. Visiblement, il était en grande conversation avec un ami invisible.
Malgré sa nausée qui ne s’apaisait pas, Sinead ne put s’empêcher de sourire. Les fous et leur simplicité d’esprit l’avait toujours amusée. Un sourire qui s’effaça bien vite quand l’homme s’effondra dans la neige. Visiblement, il n’était pas au mieux de sa forme.

Alors qu’elle allait esquisser un pas pour se porter à son secours, l’homme se releva. Il se tenait légèrement courbé, les bras pendant étrangement le long de son corps. Vu ainsi de dos, son attitude simiesque rappelait les grands singes que Sinead avait vus dans la jungle de Strangleronce.

L’homme se tourna vers elle. Son regard… Elle avait déjà vu cette expression dans les yeux d’un mendiant à qui on venait d’offrir un généreux repas… Aucune logique… Elle n’avait pas une tète de poulet rôti quand même, même si en cet instant son crane menaçait d’exploser sous la pression de la fièvre qu’elle sentait monter en flèche.

« Faim… »
Houla ! Soit elle nageait en plein délire, soit l’homme avait bien l’intention de la transformer en petit déjeuner.

N’ayant pas l’intention de vérifier si allait apprécier la qualité gustative de son popotin potelé, Sinead tourna les talons, et détala vers la relative sécurité de Forgefer. La ville enfumée enserra immédiatement son crane dans un étau. Visiblement, elle était malade. Et malade comme jamais !
Ses pensées se bousculaient, sans parvenir à se ranger en un résultat cohérent.

La folie semblait s’être emparée de la population. Certains erraient, sans but, l’air hagard, d’autres, visiblement sous l’emprise de la fièvre, tentaient de garder un équilibre précaire en fuyant vers une destination connue d’eux seuls.
Les plus inquiétants étaient, sans aucun doute, ceux qui avançaient péniblement, en trainant leurs pieds, vers l’hypothétique repas que pouvaient constituer les gardes nains de Forgefer…

Un frisson glacé secoua Sinead et la panique eut raison de ses réflexions.
Trouver de l’aide… Xaod peut être ? Il l’avait protégée durant toute son enfance, c’était un érudit, et il connaissait bien les trucs "bizarres". Mais il était absent depuis bien des semaines, et Elune seule savait combien de temps elle mettrait à le retrouver...

Son Mentor alors ? Mais Reflet de Lune était bien trop loin, et elle n’était vraiment pas certaine de parvenir au terme de son voyage...
Un druide. Un druide, autre que son Mentor, ferait tout aussi bien l’affaire. Et il y en avait un en exercice à Hurlevent.

S’engouffrant dans les couloirs du Tram, Sinead se précipita tant bien que mal dans un wagonnet, avant de perdre connaissance...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shaana
Lady flood !
avatar

Nombre de messages : 1694
Date d'inscription : 19/06/2005

MessageSujet: Re: Une nouvelle aube   Jeu 30 Oct à 3:54

« Bienvenue »
Une étrange sensation l’avait envahie. Quelque chose qu’elle n’avait jamais ressenti. Au fond d’elle-même elle savait que c’était une chose horrible, et pourtant elle jubilait. Le Tauren l’accueillait avec un plaisir non feint. C’était étrange de savoir qu’elle avait peut être combattu ce guerrier sur un champ de bataille, et qu’à cet instant il était pourtant devenu le meilleur allié dont elle pouvait rêver.

Les autres l’entouraient avec la même satisfaction, la même jubilation. Cette impression d’être une meute, de ne faire qu’un avec tous ces êtres qui la recevaient parmi eux.

« J’ai faim »
La faim qui la tenaillait était la seule ombre au tableau. Elle avait tellement faim, qu’elle ne parvenait plus à penser à autre chose. Elle avait besoin de manger, trouver de la nourriture, vite.
Peu lui importait de savoir comment elle avait atterri à Sombre Comté, ni ce qu’elle avait bien pu faire durant ces dernières heures. Elle avait besoin de manger, et l’appétissante humaine potelée qui venait de s’immobiliser devant eux, avec les yeux exorbités par la terreur, ferait un succulent repas.

C’était visiblement aussi ce que pensaient ses congénères. Comme un seul être, la meute se jeta sur la jeune femme... Succulente... Mais pas suffisante. Il en fallait encore... Et cette sensation de jouissance quand elle avait rejoint nos rangs, quand elle était devenue une des nôtres !

« Manger »
La meute savait où trouver de la nourriture. Comté de l’Or regorgeait de richesses, et elle savait que l’orphelinat de Hurlevent y était en visite. Plein de petits enfants dodus au cerveau tiède et palpitant...

« Manger »
La meute se désagrégeait peu à peu sur la route de Comté de l’Or, et chaque perte était une souffrance. Mais chaque nouvelle recrue soignait ses blessures et la nourriture n’était plus très loin. Déjà l’ombre des maisons du village se profilait à l’horizon. Poussée par la faim, la meute accéléra le pas. Là bas, des proies ! Vite ! Manger !

« Faim... »
La meute tendait les bras vers les proies avec un appétit sauvage.
Le garde leva son épée, et elle vit l’acier s’abattre dans un scintillement, alors qu’une rivière de sang inondait les marches de l’auberge.

Quel dommage de rendre son dernier soupir le ventre vide. Ils avait l’air bien appétissants ces orphelins...



(A suivre)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gardhran
Flodeur pas beau ! Booooo !
avatar

Nombre de messages : 1471
Localisation : Dijon
Date d'inscription : 02/05/2005

MessageSujet: Re: Une nouvelle aube   Jeu 30 Oct à 21:55

(Waah, moi qui me demandais quelle pouvait être l'ambiance du royaume avec le retour du Fléau. Merci pour ce magnifique aperçu I love you )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shaana
Lady flood !
avatar

Nombre de messages : 1694
Date d'inscription : 19/06/2005

MessageSujet: Re: Une nouvelle aube   Mar 4 Nov à 12:25

Sinead s’éveilla avec un mal de crane insupportable. Visiblement, elle était couchée dans la chambre qu’elle avait occupée 2 ans auparavant, dans l’auberge de Comté de l’Or.
Elle était partagée entre un sentiment de frustration comme si elle venait de perdre une partie d’elle-même, et un sentiment de dégout face à une chose qu’elle ne comprenait pas. Elle avait la sensation d’avoir été souillée, corrompue, réduite à un état de serviteur, d’esclave même. Et pourtant, une part d’elle-même regrettait cet état.

Elle n’était pas encore certaine que tout cela ait été réel. Mais les sensations étaient encore présentes : la jouissance de la meute, la faim commune... Un frisson de dégout la parcouru en pensant à ce qu’elle avait « mangé ». Elle allait avoir du mal à oublier cette expérience. Ca dépassait de loin tout ce qu’elle avait pu vivre jusque là. Même le démon que Xaod avait tenté de lui cacher et qui avait terrorisé son enfance allait avoir du mal à rivaliser... **

Maintenant que ses idées étaient moins embrouillées par la fièvre, Sinead prenait conscience de l’ampleur des évènements qui se déroulaient et dont elle venait d’être victime. Elle avait déjà connu pareille situation, prés de deux ans auparavant, alors que le Fléau tentait, une fois de plus, d’envahir Azeroth. Elle se souvenait des vaisseaux postés au dessus des capitales, et de la nécropole Naxxramas flottant au dessus de Stratholme. Elle se souvenait des invasions des soldats de Kel’thuzad et des troupes meurtrières lâchées sur les Maleterres, Azshara, et Tanaris...

Et elle avait été touchée par la Peste... Elle se demandait encore comment elle avait pu en réchapper.
Elle avait étudié l’histoire, et appris comment la Peste avait corrompu l’humanité. Elle avait vu ce qu’étaient devenus les Réprouvés. Même s’ils avaient réussi à se libérer de l’emprise du Fléau, ils restaient marqués à tout jamais dans leur chair. Enfin... ce qu’il leur restait de chair...
Et elle ? Est-ce ça qu’elle allait devenir ? Est-ce qu’elle était déjà une mort-vivante ?

Un examen rapide de son anatomie l’informa qu’elle était encore entière et que rien ne semblait se décomposer. Elle soupira de soulagement, mais un malaise restait ancré au fond d’elle-même. Une petite voix qui semblait lui dire : « Gaffe ! Y’a quand même un truc louche qui traine la dedans ». Quelque chose la gênait, sans qu’elle ne parvienne à dire quoi.

Sinead se laissa submerger par le sommeil réparateur qui s’imposait depuis quelques minutes, espérant que demain la trouverait toujours en... bon état.


(A suivre)

** Cf antiques histoires de Xaod et Sinead

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shaana
Lady flood !
avatar

Nombre de messages : 1694
Date d'inscription : 19/06/2005

MessageSujet: Re: Une nouvelle aube   Mer 26 Nov à 18:06

« Je suis en train de rêver ? »
« Qui peut savoir ? Ne te pose pas trop de questions. »
« Ou suis-je ? »
L’endroit lui était totalement inconnu. Les gens aussi d’ailleurs. L’homme avait un regard étrange. Ses yeux scintillaient, brillaient même, un peu comme ceux des Elfes de la Nuit, mais ils étaient totalement inexpressifs. Comme le regard d’un aveugle. L’homme était peut être aveugle. Elle fourra son doigt dans son nez avec un air inspiré... Pour voir...

« Sort ton index de ton nez, tu as passé l’âge de ces enfantillages. Il est tant de grandir, le Maitre ne veux pas d’enfants parmi ses serviteurs. »
Bon... Visiblement, il n’était pas aveugle. L’homme était tres grand. Mais vraiment tres grand. Il faisait facilement le double de sa propre taille.
« Qu’est ce que je fais ici ? »
Malgré l’absence d’expression dans le regard de l’homme, elle avait la désagréable impression qu’il était en train de la scruter, de fouiller au plus profond de son âme.

« Tu faisais partie de ces héros, ceux qui se sont dressés contre l’Ombre pour que le monde connaisse une aube nouvelle... » Pour la première fois le visage de l’homme exprima un sentiment. Un sourire ironique venait de se dessiner sur ses lèvres, et elle se sentait de plus en plus mal à l’aise. Elle était convaincue qu’elle n’allait pas du tout aimer ce qu’il allait dire ensuite.
« ... et que tu as payé de ta vie.
Tu as laissé la Colère, la Cruauté et la Vengeance prendre place dans ton cœur. Pour cela, tu as été choisie, et ce jour est celui de ton ténébreux retour. »

Payé de ta vie... Morte, donc. Elle se regarda de haut en bas sans constater de changement notoire dans son apparence. Bon, déjà, elle n’avait pas l’air d’une morte vivante. C’était déjà ca. Et puis elle portait une jolie armure. Elle se sentait plus en forme que jamais d’ailleurs.
Elle regarda l’homme qui semblait attendre quelque chose. Elle espérait qu’il n’allait pas lui servir un discours interminable, son ton pompeux l’agaçait déjà. Et elle avait envie de se dégourdir les jambes, et d’aller coller quelques coups d’épée sur... peu importait... quelques coups d’épée.




Sinead s’éveilla en sueur. Par Elune, quel rêve. Il lui avait semblé tellement réel qu’elle avait du mal à retrouver ses esprits. Mue par un brutal besoin de ne plus être seule, elle se leva et s’habilla rapidement, et sorti silencieusement de l’auberge. En plus, avec un peu de chance, l’aubergiste ne l’avait pas reconnue et ne lui enverrait pas la note à payer pour l’occupation de la chambre. D’autant qu’elle ignorait totalement combien de temps s’était écoulé depuis qu’elle avait écrasé ce satané cafard...

L’air frais de la nuit lui fit du bien. Tout semblait paisible. Son tigre l’attendait sagement dans l’écurie de l’auberge. Elle avait besoin de retrouver la sécurité des rues animées d’Hurlevent en cette douce soirée d’automne. Le trajet fut rapide, et elle n’eut pas vraiment le temps de savourer la plénitude la nuit. Le spectacle qui s’offrit à elle aux abords d’Hurlevent la fit retomber dans son cauchemar.

Des hordes de rats avaient envahi la ville. Des cadavres encore chauds jonchaient le sol, alors que les gardes luttaient contre une foule de zombies qui étaient encore leurs amis, parfois même leur propre famille, quelques heures auparavant. Hurlevent n’était plus la paisible ville à l’activité nocturne dépravée qu’elle connaissait. Disparues les lesbiennes vampires et les jeunes femmes aux tenues légères et à l’air aguicheur. La ville était devenue un champ de bataille ou des frères s’affrontaient...

« Je vous vois... »
Sinead s’arrêta et regarda autour d’elle. La voix lui avait paru si claire, si nette dans le vacarme alentour, qu’elle avait eu la sensation qu’on murmurait à son oreille...

« Rejoignez nous, Sinead. Jurez fidélité au roi-liche. Donnez-vous à lui et à la promesse de la sérénité... »
Une peur panique d’empara de Sinead. Ce n’était pas à son oreille qu’on murmurait. C’était dans sa tête. Une voix lui parlait... dans sa tête. Plus que jamais elle aurait eu besoin de tonton Xaod en cet instant. Des voix comme celle là, elle en avait entendu autrefois.
Lui seul savait... Ou pas... C’était peut être autre chose cette fois... Le roi liche...

Il y avait trop de questions auxquelles elle ne savait pas répondre. Trop de doutes, trop de changements, trop d'incertitudes. Elle hésita un instant devant la cathédrale d'Hurlevent... Peut être ?...
Non, pas eux... Ils l'avaient déçue autrefois, et elle n'aimait pas être manipulée.
Les druides. Elle avait étudié parmi eux, ils sauraient l'aider. Enfin elle l'espérait. Même si son mentor de l'époque était aujourd'hui disparu, elle ne doutait pas que ses frères soient en mesure de répondre à ses questions. La route était longue jusqu'à Reflet de Lune, elle ne devait plus trainer...

La goule lui barrait la route. Au milieu de la folie ambiante, Sinead ressenti soudain une sensation étrange. Elle ne lui barrait pas la route, elle l'attendait. Elle l'attendait pour la conduire vers ses réponses. Et au milieu des chairs en décomposition, Sinead cru distinguer un sourire...

Mue par un irrépressible sentiment de panique, Sinead tourna les talons, et comme la plupart de ses concitoyens, s'enfuie en courant.
Le monde s'obscurcit... Elle glissa lentement de la selle de son tigre, et tomba avec un bruit mat sur les pavés mouillés d'une ruelle de la Vieille Ville...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shaana
Lady flood !
avatar

Nombre de messages : 1694
Date d'inscription : 19/06/2005

MessageSujet: Re: Une nouvelle aube   Mer 26 Nov à 18:46

« Tout ce que je suis – colère, cruauté, vengeance – je t’en fais don, toi que j’ai choisie. Chevalier, je t’ai octroyé l’immortalité afin que tu deviennes le héraut d’un nouvel âge, un âge de ténèbres, l’âge du Fléau. »

Il était impressionnant. Immense, majestueux. Il aurait pu être Roi, il a choisi de rester Prince. Mais quel Prince ! La puissance émanait de tous les pores de sa peau. Il était rayonnant de pouvoir. Elle n’en revenait toujours pas qu’il s’intéresse à elle, à la pauvre petite paladine sans intérêt. Pour la première fois de sa vie, elle se sentait fière… Enfin, elle n’était cependant pas certaine qu’il s’agisse de sa vie. Peut être devrait elle dire, pour la première fois de sa… mort ?

Elle avait du mal à écouter le discours du Prince… Non, du Roi. Roi-Liche. C’est le nom qu’on lui donnait. Elle était agacée par cette partie d’elle-même qui luttait pour repousser l’inévitable. Cette Sinead, qui tentait désespérément de repousser ce qu’elle était, de la faire disparaitre…
Mais ne comprends tu pas, jeune imbécile, que c’est là, la chance de faire quelque chose de ta triste vie ? Rappelle toi, Sinead ton Maitre ne t’avait il pas dit qu’il existait d’autres façon de mourir que la Mort ? Regarde, et apprend. Apprend à renaitre !

« Tu seras l’instrument de ma vengeance. Va, Chevalier de la Mort, va conquérir ta Destinée. »

Un sentiment de triomphe l’avait envahie. Chevalier de la Mort. Quel joli nom.
Elle se tourna vers l’Instructeur Razuvious qui l’attendait, en compagnie d’un groupe de jeunes recrues.
« Bienvenue dans l’armée du Fléau, Shaii... »


Sinead ouvrit les yeux. La lueur de la bougie éclairait faiblement la chambre décrépie. Elle se sentait étrangement calme, comme soulagée. Ainsi elle était revenue...



Sinead a déjà affronté une part (encombrante) d'elle même, il y a... waaaa... plus de 3 ans ! ( ICI). Elle affrontait, à l'époque, la Sinead de son passé, afin de pouvoir recommencer une nouvelle vie. Il semblerait que sa rencontre avec un démon quand elle était enfant, l'ait quelque peu traumatisée.
Et tout ca donc, pour annoncer la naissance de Shaii, Chevalier de la Mort de son état, que je ne jouerai peut etre jamais, mais qui collait trop bien à l'histoire de Sinead Very Happy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une nouvelle aube   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une nouvelle aube
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une nouvelle Aube
» L'aube d'une nouvelle aventure[privé Héricendre, Red + 2 personnes]
» [Story] BIONICLE The Yesterday Quest, la nouvelle série en ligne
» Une aube funeste ...
» Teste de la nouvelle "DashBoard" Xbox 360

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Partie publique :: La taverne de Bruuk-
Sauter vers: